AOC Terrasses du Larzac, Clairette du Languedoc et Coteaux du Languedoc

 

 Accueil
Remonter
Actualités
Historique
De la vigne au vin
Les vins
cavistes partenaires
Acces au Domaine

 

Vin de France 2015, Aramon, Domaine de La Croix Chaptal.
6,60 €, départ cave.

De par sa robe claire et sa facilité à s’écluser (un flacon bu à deux en moins de 15 minutes !), voilà un vin qui ferait une forte concurrence au rosé, tant il fait des merveilles dans le registre de l’accessibilité. Peu cher, léger et fruité, désaltérant qui plus est tout en étant capable de tenir sur une entrée de légumes crus et de pâté de tête, cela n’a rien de déshonorant même si pour certains cela frise l’incongruité. Alors, foncez sans attendre ! On trouve encore de ces petits vins de récré dans le Midi (ici, bien au nord de Montpellier), parfois même vinifiés à partir d’un cépage emblématique de l’histoire du Languedoc tel que le sieur Aramon ici présent. Jadis occupant 150.00 ha et capable de production de masse, aujourd’hui honni et considéré comme roupie de sansonnet, il revient de temps en temps par la grâce de Charles-Walter Pacaud, un vigneron sage et avisé qui, appelant ses vieilles vignes à la rescousse (vendangées à la main), a compris tout l’intérêt de ce jus qui se boit sans soif. Bravo et merci Charles !
 

AOVB : « Association des étudiants en Œnologie et en Viticulture de Bourgogne »  le 21 mars 2016
Clairette du Languedoc 2013
:Visuel : jaune doré, reflets doré, limpide
Nez
: Poire, canelle, légères notes d 'oxydations notées agréables : pain d'épice, miel, cire .
Bouche
: volumineux, gras, on retrouve les notes de pain d'épice et de miel.
 

 
Le Secret de Gellone au Top 100
Un des 19 Trophées

Président du Jury Tim Atkin, MW
 

Clairette Rancio « Vendanges du 4 novembre » 2008 – 14,9/20 - AOC Clairette du Languedoc

Un nez bien ouvert et particulièrement expressif, présentant des notes gourmandes d’abricot, de fruit confits et de tilleul. La bouche est ample, avec un beau gras sur des notes de fruits à l’eau-de-vie. Une finale fraîche, presque mentholée

Clairette Blanche 2010 – 14,4/20 - AOC Clairette du Languedoc

Une robe lumineuse aux tons dorés. Un nez plaisant et complexe, sur la finesse des fruits exotiques rehaussée d’une trame minérale. L’attaque est souple, la bouche offre de l’ampleur avec un gras plaisant et des notes fruitées. Une finale persistante

 

Blancs secs enjôleurs : CLAIRETTE DU LANGUEDOC


 

Péchés en robe rouge : TERRASSES DU LARZAC

 

par Mohamed Boudellal  Flash sur le Languedoc
500 vins dégustés, 32 coups de cœur
dont Le Secret de Gellone 2010  et 4 autres Terrasses du Larzac. Mention bien pour les Terrasses du Larzac.

 

TERRE de VINS novembre-décembre 2014

LE SECRET DE GELLONE 2010
NOUVELLES CUVEE - Les Grands

Le quatuor des Terrasses du Larzac, carignan, grenache, mourvèdre et syrah, claironne un chant puissant de cassis, genièvre, café moka dès les premiers effluves. Puis ce nez splendide se fait plus sauvage, musqué, vif. Le Secret de Gellone (12€), bien que millésimé 2010, est dans une forme athlétique, pétulant et d'une sérénité princière, séveux, juteux, très aromatique. Au palais, on retrouve la garrigue, l'identité de haut Languedoc de galets roulé et de graves sur argiles rouges. On peut encore le laisser s'épanouir, il a la structure et l'énergie pour tenir dix ans et plus. Pour maintenant, il faut lui mijoter un plat riche, c'est parti pour un petit salé aux lentilles.
 

Terre de Vins mars-avril 2013  

Witiza 2009 Terrasses du Larzac - Coup de Cœur
Il est hors normes ! Charles-Walter Pacaud explore depuis plus de dix ans le potentiel de son vignoble en Terrasses du Larzac. Ses vins ont vite conquis les amateurs de finesse, mais là, attention, on joue dans la cour des grands. Ce Witiza 2009 (25 €), en Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac, est une exception. « Toute la générosité du Languedoc et la fraîcheur des Terrasses », explique le vigneron ; exit le panier de fruits rouges, ce vin-là s’affirme oriental au premier nez avec le bois de santal, le camphre, l’eucalyptus et le poivre blanc. On retrouve de fines saveurs fruitées au palais mais surtout une qualité de tanins haute couture, ciselés et tendus, une finale sur la fraîcheur, très très longue. Mourvèdre, syrah, grenache et carignan sur galets roulés et graves, un rendement d’une vingtaine d’hectos par hectare, une vendange sélectionnée, vinification en cuvaison longue et élevage de trente mois, dont douze à vingt-quatre mois en fûts, selon les cépages. Une cuvée d’exception rendant hommage à Saint Benoît d’Aniane (Witiza) : en autorisant, en 782, les abbayes bénédictines à planter les vignes et à consommer du vin aux repas, il a modelé le vignoble languedocien, dont celui de la Croix Chaptal, dépendant dès le Vème siècle de l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert.
 

Et à l’étranger...www.thekitchn.com

Les Terrasses 2010 Terrasses du Larzac Vin de la Semaine - le 27 mars 2013

Le vin rouge "Les Terrasses" du Domaine la Croix Chaptal est un parfait exemple des vins d’excellente qualité que vous pouvez acheter pour moins de 20$ la bouteille.

Le Languedoc est la terre d’origine de quelques-uns des meilleurs prix parmi les vins de bonne qualité. Autrefois considérée comme source de vin en vrac de piètre qualité, l’industrie viticole du Languedoc a subi une véritable révolution.

Bien que je sois une fan de longue date des vins du Languedoc, ce n’est que l’été dernier, quand nous avons passé trois semaines dans la région, que j’ai vraiment pris la mesure de l’impact de cette révolution qualitative. Ce vin rouge ne fait en aucun cas exception. Il est brillant et rafraîchissant avec une acidité vive. Ses tanins tendus et veloutés encadrent de généreux arômes de fruits qui explosent en bouche : mûre , cassis, framboise sauvage et mûre sauvage. La texture est ample et le vin a un palais généreux. Mais ce vin n’est pas seulement un vin fruité ; il a une minéralité marquée qui domine la bouche et des notes de sarriette, d’herbes sauvages et de genièvre qui ajoutent de la complexité ainsi qu’une finale longue et persistante.

A table
En dégustant ce vin, mon esprit a immédiatement imaginé un plat de sanglier braisé, quelque chose de copieux qui réchauffe pour accompagner le côté sauvage du vin. Si vous n’aimez pas le sanglier, essayez le bœuf ou l’agneau, et pour les lecteurs plus aventureux, pourquoi ne pas le marier avec la recette de Faith, un jarret de chevreau aux pruneaux et à l’échalote avec une réduction de brandy. Une combinaison vraiment délicieuse !

Mary Gorman-McAdams, MW (Master of Wine)

LA REVUE DU VIN DE FRANCE - Numéro spécial Millésime 2010 - Juin 2011
TERRASSES DU LARZAC : "Le secteur phare de l'Hérault, tant par la qualité des vins que par le nombre de bons domaines." J.-E.S.
Grandes réussites : Domaine La Croix Chaptal Cuvée Charles : "La douceur domine ce vin floral et réglissé, aux tannins fermes." 15€


LE POINT - Sélection Vins du Languedoc - semaine du 26 mai 2011
LA SELECTION DE JACQUES DUPONT

La Croix Chaptal - Cuvée Charles 2007 : 14,5 (seconde meilleure note en Terrasses du Larzac 2007)
"Truffe, poivre, bouche vive, tendue, serrée, très relevée, beaucoup de fraîcheur, encore un peu astringent, fringant, doit se fondre."


24 heures – Vaud & région – Samedi 28 Mai 2011

Pas que des moutons à Larzac

Tastevin | En 2011, le Grand Guide des vins de France, de Bettane et Desseauve, a choisi comme «appellation de l’année» les Terrasses du Larzac, consacrant le travail de quelques producteurs de cette région du nord de l’Héraut, entre le Larzac et la Méditerranée. Sols diversifiés, exposition en coteaux et en terrasses, et nuits plus fraîches permettent d’y avoir un terroir intéressant.

En 2011, le Grand Guide des vins de France, de Bettane et Desseauve, a choisi comme «appellation de l’année» les Terrasses du Larzac, consacrant le travail de quelques producteurs de cette région du nord de l’Héraut, entre le Larzac et la Méditerranée. Sols diversifiés, exposition en coteaux et en terrasses, et nuits plus fraîches permettent d’y avoir un terroir intéressant.

Parmi ceux qui ont permis de développer cette appellation, Charles-Walter Pacaud, propriétaire exploitant du domaine La Croix Chaptal, 25 hectares de vigne à Cambous, à 30km au nord-ouest de Montpellier. Sur les meilleures parcelles, les sols sont en galets roulés recouvrant une terre argilo-calcaire.On y cultive en production raisonnée, avec des vendanges encore manuelles, un tri des raisins puis de longues macérations et un élevage traditionnel.

Voici donc cette Cuvée Charles 2007, un assemblage carignan 40%, syrah 30% et grenache 30%, élevé vingt-quatre mois, dont douze en fûts de chêne d’un vin. Un cru au nez de fruits rouges et noirs, presque confituré, épicé. La bouche est ample, la structure bien posée et les tannins très ronds.

Cuvée Charles 2007,
La Croix Chaptal, 19fr.90 chez Swiss Wine Distribution, 0796359851.

Lien de cet article paru dans le plus grand quotidien vaudois :
http://www.24heures.ch/moutons-larzac-2011-05-27


LA DEPECHE DU MIDI du Samedi 7 Mai 2011 - « Week-end Table & Marché »

Domaine La Croix Chaptal

 Remontant au Xème siècle, le vignoble des Terrasses du Larzac ( qui fait partie de l’appellation Coteaux du Languedoc) a su prospérer sur une terre pauvre faite d’argile et de galets. Un Charentais, Charles-Walter PACAUD est tombé amoureux de ce coin de l’Hérault en 1999 et a mis toute son énergie à développer le Domaine La Croix Chaptal. Son rouge Cuvée Charles 2007, très concentré, chante évidemment la garrigue et les fruits rouges. Un plaisir profond à expérimenter sur des viandes grillées.

12,50 € la bouteille tèl 04 67 16 09 36 www.lacroixchaptal.com
 

01Men 1er portail masculin : Informations et articlesCom - rubrique Tendance - Pascal Boulard - le 5 mai 2011

 Un terrasses-du larzac pour les beaux jours

 

Un vin du domaine de La Croix-Chaptal.
agrandir la photo

 "Vifs et frais, les vins de ce vignoble du sud de la France sont parfaits pour accompagner les premières grillades".

Avez-vous commencé à faire vos barbecues ? C’est pourtant le moment, le soir comme à midi. Viandes rouges sans apprêt, viandes rouges ou blanches marinées, poissons, légumes : tous se prêtent à la chaleur des braises. Et, forcément, on pense à un rosé pour accompagner un tel repas. On n’aura pas tort, mais on peut aussi tenter un ou deux rouges du sud de la France, et plus précisément des crus des terrasses du Larzac.

Nous sommes dans le Languedoc, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Montpellier, sur les contreforts du Larzac. La nature y est magnifique, mais elle est aussi très rude. Sur ce plateau qui relie le Massif central à la Méditerranée, on cultive la vigne depuis 2 000 ans. Et, depuis 20 ans, le travail des vignerons a pu démontrer la qualité de ce terroir. En 2005, les Terrasses-du-Larzac a été reconnu par décret comme une dénomination officielle.

Grenache, mourvèdre, syrah, carignan et cinsaut

Sur 32 communes, elle regroupe 8 caves coopératives et 85 caves particulières. Le climat y est plus frais que dans le reste des terres de l'AOC languedoc. Les vins, uniquement rouges, sont vifs, complexes, avec des nez enjôleurs. Ils donnent généralement une impression de fraîcheur. Ils sont produits à partir de cinq cépages : grenache, mourvèdre, syrah, carignan et cinsaut, dont au moins deux doivent entrer dans l’assemblage final.

Deux bouteilles que j'ai dégustées récemment vous permettront de vous faire une idée de la qualité de l’appellation : un la-croix-chaptal 2007 et un château-de-jonquières 2008.

Le la-croix-chaptal provient d’un vignoble de galets roulés (10 roches différentes) et de graves avec quelques traces d’argile rouge. Carignan (40 %), syrah (30 %) et grenache (30 %) composent le millésime 2007, qui a bénéficié d’un élevage soigneux (décuvage, mise en fûts, assemblage, remise en fûts puis affinage en cuve). La bouche est structurée, évoluée, sur les fruits rouges et noirs. On peut le boire de suite (à 12,50 euros TTC au départ de la cave et chez les cavistes).

Le château-de-jonquières provient d’un sol de cailloutis à dominante argilo-calcaire. L’assemblage comprend du syrah (38 %), du grenache (21 %), du mourvèdre (27 %) et du carignan (14 %). Le vin passe 12 mois en barriques de 2 à 15 ans. Il est harmonieux, équilibré, soutenu par des arômes épicés et poivrés. Il pourra sans doute se garder (15,50 euros TTC au départ de la cave et chez les cavistes).

 

GUIDE HUBERT - régions de France - 2011

DOMAINE LA CROIX CHAPTAL
Hameau de Cambous
34725 ST ANDRE DE SANGONIS
04.67.16.09.36

 ROUGE « CUVEE CHARLES 2008 »
Des notes de cuir, florales, de fruits mûrs, de réglisse. Bouche assouplie, aromatique, avec des tanins fondus, de la fraîcheur. Pour un rôti de bœuf.12,25€

 ROUGE « LES TERRASSES 2007 »
Nez très sauvage, sur le cuir, la garrigue , le laurier. Bouche fruitée, aromatique, avec des tanins poivrés, une finale épicée. Pour un civet. 8,80€

 BLANC « CLAIRETTE DU LANGUEDOC 2009 »
Des notes de pêche très mûre, des notes fumées, avec une bouche souple et ronde, épicée et évoluée. Pour une brandade. 8,65€
 

Wine Compass Blog  
This is the blog for
Wine-Compass.com.  
Friday, April 15, 2011

 The Ambassador Tour was comprised of 31 wines selected in a blind tasting by American panellists from over 120 wines submitted. Most of the wines should retail between $15 and $25, although there were a few higher end wines that were priced closer to Grand Cru Bordeaux. And almost all the wines were made from hand picked grapes, grown in small lots, using organic farming practices, and by family estates that span generations.

 The best part of the tasting was listening to the winemakers or their representatives discuss their passion for wines made in the region. The region's history, the AOCs, the grapes, food pairings - all contributed to fabulous discussions.

bullet The region's popular wine grape, Carignan, has the second largest planting in France. Can you guess the first?
bullet The traditional method of sparkling wine production, "méthode champenoise", where the bubbles are produced by a second fermentation in the bottles, may have originated in Limoux before it was utilized in Champagne.
bulletThe vines used by the Domaine la Croix Chaptal, a small winery in the Terrasses du Larzac - an AOC, have been tended by Monks for over 12 centuries. The vines were ravished by the Phylloxera epidemic almost 150 years ago; thank God for American rootstock. The present owners restored the original cellar from the Abbey and are now making very good wine - as evident by the Les Terrasses Rouge and Cuvee Charles - each differing blends of Grenache, Syrah, and Carignan.

 Languedoc is located in the south of France adjacent to the Mediterranean sea. Wine has been produced in the region for two and a half millennia - starting with the Greeks, then the Phoenicians and Romans. In fact, the Roman historian Titus Livius was lauding "wines of light" from Limoux two thousand years ago. And sparkling wines from Limoux were the first wines we had tasting from the region. Based on the Mauzac grape, these are some of the best sparklers we have ever tasted. Getting back to Languedoc, the region is divided into many AOCs, with almost a dozen represented on the Ambassador Tour. And as expected, the wines differ by AOC because of terrior and the grapes planted. Besides some indigenous grapes, the most popular grape varieties are Rhone varieties: Syrah, Cinsault, Carignan, Grenache, and Mourvedre for reds and Rousanne, Grenache Blamc, Marsanne, and Muscat for whites. Not too surpising since Languedoc and Rhone border each other.
 

La revue du Vin de France :  Inédit ! Grands Crus du Languedoc - Mars 2011

Terrasses du Larzac : Éclatante diversité
 
"Sur les vignobles de ces Terrasses du nord de l’Hérault naissent
parmi les vins les plus frais et les plus équilibrés du Languedoc".

 Sous le vocable «  Terrasses du Larzac » sont regroupés un grand nombre de vignobles situés sur une trentaine de communes du nord de l’Hérault, sous les contreforts du causse du Larzac : une zone éloignée des influences maritimes, où une maturation lente et progressive est rendue possible par de fortes amplitudes thermiques. La culture de la vigne y est présente depuis l’Antiquité, les sols y sont fort variés (sablo-argileux, grès, calcaires, marnes, parfois schistes) et prennent aisément le pas sur le marqueur des cépages ( syrah, grenache, et mourvèdre). Il est délicat de résumer le style des vins du secteur. Il en existe une grande variété, depuis le profil charpenté et riche des vins de Montpeyroux jusqu’à celui, suave et frais des zones d’altitude de Pégairolles-de-l’Escalette. Les meilleures cuvées nées sur ces Terrasses du Larzac se distinguent par leur équilibre et une fraîcheur remarquable sous ces latitudes.
 

Promoteur infatigable des Terrasses du Larzac et de la Clairette du Languedoc, c'est avec grand plaisir que je vous annonce que les Terrasses du Larzac se sont vu décerner le titre d'appellation de l'année dans le Grand Guide des Vins de France Bettane & Desseauve 2011. C'est un honneur pour notre appellation d'être la première appellation de l'année . D'année en année, les Terrasses du Larzac deviennent incontournables en Languedoc. Cette consécration est évidemment le résultat d'un travail collectif de longue haleine qui n'a pour but que de nous faire persévérer dans notre quête du terroir... et de vous inciter, si cela est encore nécessaire, à défendre et promouvoir ce terroir via nos différents domaines.

Consécration pour les Terrasses du Larzac

 Le Grand Guide des Vins de France 2011 Bettane & Desseauve, référence reconnue, met à l’honneur les Terrasses du Larzac en tant qu’appellation de l’année. Extraits :

 Un travail de trente ans. La dénomination Terrasses du Larzac est née de l’imagination des « professionnels de la profession », lorsqu’ils décidèrent de distinguer certains terroirs méritants de l’immense AOC coteaux-du-languedoc. Cette zone géologique de fracture entre le Causse du Larzac et la mer Méditerranée, située au nord du département de l’Hérault, possède un potentiel incroyable.

 Un terroir, un vrai. On commence en Languedoc à constituer une cartographie assez précise des meilleurs terroirs. Ce relèvement brutal du Massif Central, suite méridionale de celui de la bordure rhodanienne puis des Cévennes, possède de très nombreux atouts : des expositions en coteaux et terrasses, des sols et sous-sols diversifiés (argilo-calcaires, sables granitiques, schistes…) et une altitude moyenne qui autorise des nuits plus fraîches qu’au cœur du Languedoc.

 L’évidence du talent. Un grand terroir n’est rien sans grands vignerons pour l’interpréter. Le secteur n’en manque pas. Bien des styles de vins sont représentés en Terrasses.
 

et aussi en allemand : Hannoversche Allgemeine Zeitung 04-09-2010

Bonne nouvelle de début d'année 2010 :
Les commentaires de dégustation de M.
Peter K Wong - meilleur sommelier de Hong Kong 
Cuvée Charles 2005 :

"Arômes de poivre grillé, tannins mûrs, vin soyeux et structuré, très équilibré; c'est le meilleur vin du Sud de la France que j'ai goûté. Il a une touche de style Lafite Rotschild"
 

De Quoi bien finir l'année !!!
La Gazette de Montpellier 24/12/2009 : Dominique Laporte, meilleur sommelier de France, a sélectionné la Croix Chaptal comme faisant partie des 50 meilleurs vins du Languedoc-Roussillon :
Domaine La Croix Chaptal
Nous voilà à nouveau dans le terroir d’Aniane. Galets roulés et gravelles dominent sur un sol argilo-calcaire pauvre et profond, naturellement bien drainé, venté par le mistral et la tramontane.
Répertoriés dans tous les grands guides, encensés par la critique, les vins de «  La Croix Chaptal » (joli nom pour un vin, non ?) méritent ces éloges. Si j’étais vous, je tenterais la cuvée  “ Les Origines “ (Coteaux du Languedoc) qui, en fonction du millésime, a pour base l’un des trois cépages : Carignan, Grenache, ou Syrah.
Domaine La Croix Chaptal  Cambous 34725 St André de Sangonis 04 67 16 09 36. www.lacroixchaptal.com
 

Charente Libre du 28 janvier 2009 : Vins; Un coteaux du Languedoc sur le gibier
Les vins de Charles Pacaud sont de saison. Avec la chasse et le gibier, ce coteau du Languedoc est un vrais régal. En rouge, la cuvée Charles 2004 tient toutes les promesses d'une rare puissance aromatique. Élaboré uniquement avec des vielles vignes plantées sur les Terrasses du Larzac ce vin corsé est un assemblage de syrah, grenache et carignan.
Il bénéficie d'un léger élevage en barrique pour l'assouplir et surtout souligner harmonieusement ses arômes aux notes de sous-bois, de cerise, chocolat et moka. Idéal pour accompagner des viandes riches et goûteuses, ce vin très concentré est à carafer avant d'être bu. Au moins une demi-heure c'est le temps qu'il faut pour ce vin pour donner toute son amplitude.
A.L.B.
Ce vin est en vente à la Cave d'Angoulême, rue Ludovic Trarieux. Prix : 12EUR.
 

Wine Spectator de janvier 2009 : Le consommateur futé ;
Stratégies pour vous aider à choisir les meilleur vins en 2009 : Meilleurs rapport Qualité Prix 2008
Domaine La Croix Chaptal Cuvée Charles 2005 = 90/100 - $20
Domaine La Croix Chaptal Les Terrasses 2005 = 88/100 - $15
 

Trois étoile dans le DECANTER de septembre


 

 

Un magnifique site que je ne peux que recommander à tous ceux qui ont soif de découvrir les Terrasses du Larzac au travers de notre dernière Circulade Vigneronne sur :   www.tire-bouchons.fr   "Paroles de sommelier" - site du sommelier Jean-Louis DESOR ; son diaporama retranscrit bien l'ambiance de notre terroir. On y voit aussi un journaliste de renom, Mr. Michel SMITH, aficionado historique des Terrasses du Larzac. Il y reprend aussi la si juste citation de Hugh Johnson & Jancis Robinson   qui nous correspond si bien :
"Les vins les plus intéressants sont en général produits par des individus passionnés, souvent des producteurs de vins de la première génération qui, à une autre époque auraient embrassé des professions plus conventionnelles. Ils travaillent exactement là où les Romains faisaient pousser leurs vignes (les premières en Gaule), sur des coteaux dont la terre arable est si mince que rien d'autre ne peut y prospérer." Hugh Johnson et Jancis Robinson (extrait de "L'Atlas Mondial du Vin" , éditions Flammarion 2002)


 Deux confirmations pour nos deux vins emblématiques

The Savvy Shopper: Languedoc

By Bruce Sanderson
From Wine Spectator magazine,
July 31, 2008 issue

The Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2005 (90, $20) from Domaine La Croix Chaptal is firm and powerful, oozing with dark cherry and dried herb notes flanked by mocha and spice.

 

 

Tous ces articles avec pour seuls attachés de presse 

 notre Terroir et nos Vins !

 

 


 

2008 commence très fort :

Terre de vins mars-avril-mai 2008 n°38

« LA CROIX CHAPTAL , CHAPEAU BAS !

Originaire de Cognac, Charles-Walter Pacaud a découvert le Languedoc durant ses études à l’Agro de Montpellier. Il a pas mal vadrouillé ensuite dans le monde du vin, de l’Angleterre à Listel, en passant par la Napa Valley et la Provence, avant de s’installer en 1999 au hameau de Cambous. Beau terroir auquel il a décidé peu à peu de faire une totale confiance, travaillant les sols, s’amourachant du carignan et se montrant de moins en moins interventionniste dans les vinifications. De là, forcément, l’ancrage terrien des deux cuvées présentées à notre jury et qui ont fait l’unanimité, plaçant ce domaine de 18 hectares parmi les meilleurs de l’appellation.

La cuvée Les Terrasses 2005 (17/20 ; 7,70€), composée de grenache et de carignan, avec un soupçon de syrah, est un vin plein, riche et racé. C’est vrai au nez, intense, complexe, mûr, mêlant parfums de fruits confis (cerise, framboise), garrigue, figue sèche, muscade. La bouche est à l’avenant, suave, franche, fraîche, aux accents minéraux en finale.

On retrouve le caractère terrien dans la cuvée Les Origines – Seigneurie de Cambous, AOC Terrases du Larzac 2005 (18/20 ;18€), toute à la gloire du carignan, avec son nez envoûtant, mêlant les parfums de terre, groseille, tabac, sous-bois et épices douces. La texture en bouche, ample, gourmande, soyeuse, est remarquablement harmonieuse et se prête à bien des accords gastronomiques ». 

Wine Spectator :

 Domaine La croix Chaptal Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2004

Score : 88

"This has lots of dark plum and peppers flavour, with rich chocolate overtones. Meat, hoisin sauce and spice fill the seductive finish. Drink now through 2011".

2,085 cases made.

 

INFO PRESSE SEPTEMBRE 2006

Les Guides 2007 mettent le Domaine à l’honneur
 

 Le Point  Spécial Vins : ( du 7 Septembre 2006 - p 214)

Jacques Dupont classe la Cuvée Charles 2003 (16,5/20) deuxième meilleur vin en Terrasses-du-Larzac ( juste derrière Mas Jullien ) et parmi les 5 plus grands pour l’ensemble des Coteaux-du-Languedoc ( au même niveau que Château de Cazeneuve ) :

 « Floral, framboise, rose, bouche tendre, matière serrée, tendue. Beaucoup de finesse, fruit pur. Un modèle dans ce millésime où il n’était pas évident de faire des vins élégants. 11,50 €. »
 

INFO PRESSE JUILLET 2006 :

Moisson d’articles sur ce premier semestre : (liste non exhaustive).

·        La trilogie Les Origines et plus particulièrement la Seigneurie de Cambous sont à l’honneur dans l’Hérault du jour du 15 juin 2006 :

 Charles-Walter Pacaud, artisan vigneron comme il se définit lui-même, a toujours rêvé d’exercer ce métier. Le rêve se concrétise en 1999 avec l’achat de 18 ha sur la commune de St André de Sangonis. Son prédécesseur avait un peu laissé les vignes à l’abandon. Lui voulait tout faire, de la vigne à la bouteille et baptise son domaine « La Croix Chaptal », en s’inspirant de la croix du Languedoc, soulignée d’un cœur, gravée sur le fronton du cellier.
Un énorme travail l’attendait, particulièrement pour la remise en état du vignoble qui ne demandait qu’à revivre.
Les productions du Domaine La Croix Chaptal les « Origines » s’inscrivent dans une trilogie évoquant, parmi les trois cépages qui composent ces cuvées, celui qui domine : Grenache, Carignan ou Syrah.
Pour la
Seigneurie de Cambous 2004, c’est le Carignan qui tient le premier rôle avec 85% ; le Grenache représente 10% et la Syrah 5%.
Cueillis à la main, triés puis égrappés, les raisins font l’objet d’une macération de six semaines avec pigeage. La fermentation malolactique se fait sous marc avant la mise en fûts de 1 à 3 vins, pour un élevage d’un an. Le vin est mis en bouteille sans collage ni filtration pour en respecter le plus possible l’expression naturelle. Au nez, il dispense ses arômes de petits fruits rouges confits avec quelques notes d’épices et de garrigue. La bouche, ample, souple, bien structurée, offre une matière lisse grâce à la finesse des tanins. Un vin qui a encore de beaux jours devant lui.
 

·        Il est également fait éloge de notre Seigneurie de Cambous dans la Revue du Vin de France de juin 2006 :

 Coloré, dense, notes d’épices et de fruits noirs : il est parfait dans son rôle de carignan (90%) exubérant et terrien. A boire assez jeune.  
 

 ·        Dans l’Express spécial Paris 15ème du 15 Juin, mon partenaire caviste Les Vendanges recommande la Cuvée Charles 2002.
 

·        Nos Cuvée Charles 2003 et Clairette du Languedoc 2004 sont mis en avant  dans le Guide Hubert 2006 – page 309 :

Rouge Cuvée Charles 2003. 4 verres / 5
Un nez réglissé, avec du fruit rouge compoté, une pointe de cuir. La bouche développe des notes sauvages, avec une structure lissée, une finale épicée et poivrée.

Blanc sec Clairette du Languedoc 2004. 4 verres / 5
Un nez mûr, avec des notes de miel, de fruits secs, de pomme au four. La bouche est ronde, grillée avec un fruité évolué.
 

·        3 vins du Domaine La Croix Chaptal sont cités avec une note « très bien » dans le Mondo - Heidelberg :

Domaine La Croix Chaptal liegt in der Appellation Terrasses du Larzac, 30 Kilometer nordwestlich von Montpellier. Charles-Walter Pacaud erzeugt von 25 Hektar Weinbergen (10 Hektar davon mit über 40 Jahre alten Reben) 100000 Flaschen Wein im Jahr.

Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac 2004 : note 85 
55% Grenache, 40% Carignan und 5% Syrah, kurzer Barriqueausbau; fruchtbetont im Bouquet, jugendlich, rote Früchte; herrlich fruchtbetont auch im Mund, unkompliziert, klar, rote Früchte.

Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2003: note 87 
38% Syrah, 37% Carignan und 25% Grenache, mindestens elf Monate Holzfassausbau, unfiltriert abgefüllt; ein wenig Vanille im Bouquet, reife Frucht im Mund, etwas Pflaumen, Fleisch, feine Würze, Tannine, dezente Schärfe im Abgang.

Coteaux du Languedoc Seigneurie de Cambous 2004: note 87 
Carignan, Syrah und Grenache ; gute Konzentration im Bouquet, reife Frucht, etwas Gewürze, jugendlich; kraftvoll im Mund, gute Fülle, reife Frucht, rote Früchte, Struktur.
 

·        Notre Déodat de Séverat 2004 est à l’honneur dans Terre de Vin N°30 - page 18 :

 «Avec « Les Origines », nouvelle gamme ambitieuse composée de trois cuvées faisant chacune la part belle à un cépage, le domaine de Charles Pacaud franchit une étape de plus.Ce Coteaux-du-Languedoc 2004(17,50€) rend hommage  au moine de l’Abbaye de Gellone, Déodat de Séverat, qui créa le vignoble de la Manse de Cambous au début du Xe siècle. C’est ici la syrah qui domine appuyée d’une touche de grenache et carignan : un nez riche de fruits noirs sauvages bien mûrs, de sureau, de fumée, en bouche des saveurs de confitures de mûre, de pruneau, de thym et de cendre. C’est un vin puissant, charnu, concentré mais restant frais, plein de générosité et doté d’une longue finale mentholée. Promis à une garde très longue, on pourra l’apprécier cette année avec un gigot d’agneau à la menthe »

 

INFO PRESSE SEPTEMBRE 2005 : Constance & Continuité …

  Guide Hachette 2006  (p 737) : La Cuvée Charles 2002 obtient une étoile

 Issu d’un terroir de galets et de graves venant des lits fossiles de l’Hérault et de la Lergue, ce vin reflète bien la quête d’authenticité de Charles Pacaud, qui revendique sur son étiquette le statut d’artisan vigneron. La robe de ce 2002 est pourpre aux reflets orangés. En le dégustant, on se retrouve au printemps, quand les plantes de garrigue s’épanouissent : au nez comme en bouche, c’est un florilège de thym, romarin, genévrier cade, assortis d’épices, de poivre noir et de moka. On appréciera l’élégance de la bouche aux tanins fins mais présents, en particulier sur un navarin d’agneau.

On citera aussi la Clairette du Languedoc Vieilles Vignes blanc sec 2004 pour ses arômes de fruits secs et surtout pour sa bouche équilibrée entre la fraîcheur et le fruité.

 

Guide Gilbert et Gaillard 2006 :

             86/100 Cuvée Charles 2001 (p 304)

Robe concentrée, couleur grenat. Nez à dominante boisée (vanille) sur fond épicé, de garrigue. Bouche souple, à la matière ample et grasse. Les parfums d’élevage sont fondus au sein d’une ambiance méditerranéenne marquée. Finale poivrée. Un coteaux du Languedoc qui tire profit de son élevage.

             83/100 Clairette Vieilles Vignes 2001 (p 296)

Robe d’un bel or. Nez expressif, plaisant, de marmelade de coing, de figue. En bouche, des parfums nets et persistants au sein d’un ensemble équilibré et plein de fraîcheur. Les arômes fruités se mêlent plaisamment à une tonalité florale.

  

Guide Dussert-Gerbert 2006 : (p 421 & 447) Deuxième grand vin classé **** (*)

susceptible de passer en premier grand vin classé dans les années à venir...

 Beau Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2002, intense, de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, chaleureux, riche en couleur comme en matière. Remarquable Clairette du Languedoc blanc 2003, issue de vieilles vignes sur un terroir de graves et de galets roulés (vendanges manuelles, égrappage, foulage, courte macération pelliculaire, une pressée, débourbage à froid, thermorégulation, vinification traditionnelle avec élevage sur lies), un vin de couleur or pâle, très parfumée (fruits secs), de bouche ample et persistante, une réussite, sec et suave à la fois. A la suite, le Coteaux du Languedoc blanc 2004, 60% Roussanne, 30% Clairette et un peu de grenache. Ne pas hésiter.

  

Guide HUBERT 2005 :  (p 353)

 Rouge Cuvée Charles 2002 **** : 

Un nez sur des touches balsamiques, avec un boisé épicé, du fruit noir. La bouche est charnue, avec des tanins épicés, il faut que le vin digère le boisé.

 Blanc sec Clairette du Languedoc 2003 *** :

Un nez discret, sur les fruits blancs matures, avec des notes anisées. La bouche a de la rondeur, avec du gras, une finale épicée, légèrement amère.

TERRE DE VINS

 

TERRE DE VINS N°30 - page 18 :

Notre Déodat de Séverat 2004 est à l’honneur

«Avec « Les Origines », nouvelle gamme ambitieuse composée de trois cuvées faisant chacune la part belle à un cépage, le domaine de Charles Pacaud franchit une étape de plus.Ce Coteaux-du-Languedoc 2004(17,50€) rend hommage  au moine de l’Abbaye de Gellone, Déodat de Séverat, qui créa le vignoble de la Manse de Cambous au début du Xe siècle. C’est ici la syrah qui domine appuyée d’une touche de grenache et carignan : un nez riche de fruits noirs sauvages bien mûrs, de sureau, de fumée, en bouche des saveurs de confitures de mûre, de pruneau, de thym et de cendre. C’est un vin puissant, charnu, concentré mais restant frais, plein de générosité et doté d’une longue finale mentholée. Promis à une garde très longue, on pourra l’apprécier cette année avec un gigot d’agneau à la menthe »

 

TERRE DE VINS de mars-avril-mai 2004

Deux vins sur deux !

 

Cuvée Charles 2001 : 14/20. Une appétissante robe pourpre, puis un nez puissant de fruits rouges confiturés ; une attaque franche puis une belle matière aux notes de zan et de grillé caractérisent cette cuvée gourmande

 

Seigneurie de Cambous : 15/20. Cette cuvée arbore une belle robe violette, très profonde. Le palais mentholé, frais à souhait, propose un bel ensemble de fruits rouges confiturés, corsé d’une note havane. L’attaque est franche, la matière cossue, la finale chocolatée. Nos dégustateurs ont noté une vinification fort bien conduite.

 

TERRE DE VINS n°15, de Juin, Juillet et août 2002

dans le dossier intitulé : Rosés : Le choix des …cavistes, le rosé du Domaine La Croix Chaptal, retenu parmi les 60 présentés, recevait le commentaire suivant :

 

« Installé depuis peu, Charles Pacaud a néanmoins déjà une solide expérience dans le monde du vin. Cela explique la netteté de ses choix et la rigueur de son travail. « Avec ce vin, dit-il, j’ai voulu renouer avec la tradition. C’est un rosé rond et gras qui, dans sa jeunesse, accompagne charcuterie et salades de volaille. Après un ou deux ans de garde, il épousera à merveille les rougets grillés au xérès et la paella. » On ne saurait mieux dire de cet assemblage de syrah et de grenache, vinifié en partie en fûts neufs, aux parfums de mûre et d’épices douces, charnu et frais.

 

TERRE DE VINS n° 12 du dernier trimestre 2001

Le Domaine La Croix Chaptal  est cité dans la rubrique « Nouvelles Cuvées » pour la Cuvée Charles .

 

« Charles Pacaud est connu dans le monde du vin pour avoir mené une belle carrière au sein du groupe Listel Val d’Orbieu. Ce que l’on sait moins c’est qu’il est l’un des rares Français à avoir suivi la formation britannique «  Master of Wine », un must en matière de connaissance des vins et de dégustation. Ceci expliquant cela, sa cuvée Charles (62 F) parle aux dégustateurs avertis. Assemblage de syrah, Carignan et grenache, issus de vieilles vignes sur sols de graves et de galets roulés, le vin présente une robe pourpre dense, des arômes d’humus, sous-bois, confiture de fruits rouges, des notes finement grillées, une matière élégante et souple. »

Rendement limité à 35hl/ha, cuvaisons de cinq semaines, élevage de 9 mois et demi en barriques : le nouveau vigneron se fait plaisir et ça se sent. Ce vin à réserver à une table riche et gastronomique fera merveille avec le gibier d’eau. »

 

TERRE DE VINS n°6, de Juin et Juillet 2000

dans le dossier intitulé

Dégustation : nos 56 meilleurs rosés de l'été', le rosé du Domaine La Croix Chaptal, retenu parmi les 140 présentés, recevait le commentaire suivant:

" Sa teinte est rosée, soutenue d'une certaine brillance. Le nez est intense sur les fruits rouges et légèrement alcooleux. La bouche est simple mais équilibrée. L'ensemble est un peu rustique mais lui donne du caractère."

 

 

REVUE DES VINS DE FRANCE

 

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de juin 2004

cite la Cuvée Charles 2003 dans la rubrique « Nous avons aimé » : Du volume, de l’élan, aucune rusticité dans le jus : de la tension et de la séduction.

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de novembre 2003

classe notre Clairette parmi les 183 meilleurs Languedoc… : Robe pâle mais pleine, nez axé sur les notes d’épices et de fruits. Bouche droite, élégante, équilibrée en acidité. Longueur persistante et harmonieuse

 

REVUE DES VINS DE France de juin 2003

dans la rubrique “Nous avons aimé”:

 

Domaine La Croix Chaptal – Terrasse du Larzac – Cuvée Charles Rouge.

Boisé aux arômes démonstratifs. En bouche, une matière serrée s’exprime avec équilibre.

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de juin 2002

a distingué le Domaine La Croix Chaptal , 185 rouges et 49 blancs ont été dégustés pour le Languedoc : les 3 vins que le Domaine avait remis, ont retenu l’attention et sont cités dans la rubrique « Nous avons beaucoup aimé » :

Seigneur de Cambous : « Concentré, compact, à la manière suave, cette sélection drastique de Carignan (80%) vinifié avec soin en fût est riche et démonstrative. Elle parle fort, mais juste. 15€. »

Cuvée Charles : «  Aussi réussie, cette cuvée est plus en finesse et en fraîcheur. 10,50€.  » 

Clairette du Languedoc : « La cuvée Clairette la plus généreuse et équilibrée du millésime. Ce Domaine devient incontournable dans cette appellation.»

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de novembre 2002

dans son dossier « Salon des vignerons indépendants »

Sur la centaine de vins dégustés, nous en avons retenu une petite trentaine.

Domaine La Croix Chaptal Cuvée Charles 2000***

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de Mars 2001

a distingué, dans la rubrique AOC Coteaux du Languedoc « Terrasses du Larzac » :

Domaine La Croix Chaptal et sa Cuvée Charles avec **(*)...

« Robe grenat assez profonde, bonne tenue, des arômes de fruits rouges et noirs corrects, de la chair. Il manque un peu de profondeur. »

 

REVUE DES VINS DE FRANCE de Juin 2000

n'a distingué, dans la rubrique AOC Clairette du Languedoc, que le Domaine La Croix Chaptal  et sa Clairette... Cette sélection est caractérisée, par les dégustateurs de la Revue, en ces termes :

" Un nez riche, très mûr et miellé et une bouche ronde, riche et grasse distinguent ce vin de caractère."

 

 

HORECA NEWS

 

HORECA NEWS du 22 août 2003

 

Le Languedoc, Nouvelle vague…

 

Pierre Troisgros nous le confiait : le Languedoc a le vent en poupe…Avec une situation hors pair, bordé à l’Est par la Lergue et à l’Ouest par la moyenne vallée de l’Hérault, le Domaine La Croix Chaptal peut se revendiquer d’un emplacement historique et d’un sol argilo-calcaire pauvre et profond, où se développe avec bonheur, notamment les ceps du cépage Syrah. Si les propriétaires du Domaine aiment être à la pointe de la technologie, ils n’hésitent pas à renouer avec la tradition pour améliorer leur vin. Longues macérations de raisins triés rigoureusement, décantation naturelle par les frimas d’hiver et seconde fermentation avec les premiers rayons du soleil du printemps, élevage traditionnel en fûts de chêne accompagné d’ouillages réguliers…Le résultat ? Des blancs de cépage Clairette du Languedoc, secs, riches et gras, puissants et capiteux ; un rosé ample et grainé, issu du Grenache noir et gris, du Carignan et du Syrah ; des rouges de Carignan, Grenache et Syrah…La Cuvée Charles, à dominante de Syrah, vient de la sélection des meilleures vignes. Un grand cru du Languedoc !

 

HORECA NEWS de février 2003 :

 

« Malgré tout, une bonne année 2002 pour La Croix Chaptal »

 

A la Croix Chaptal et dans toute la région du Languedoc, nous pensions que l’année viticole 2002 allait être brillante jusqu’à ce que la nature en ait décidé autrement. Jusqu’à la fin août, il a fait exceptionnellement sec mais, ensuite, cela a commencé : pluie à seau, humidité et chaleur pendant trois semaines. L’idéal pour la récolte des champignons, mais pas pour le vin.

 

Heureusement, La Croix Chaptal a décidé d’enlever à temps les feuilles des ceps si bien que le moindre souffle de vent pouvait faire sécher les raisins. Une sage décision, on le constate maintenant, car sans cela toute la récolte aurait été irrémédiablement pourrie. Le problème, pour le vigneron mais pas pour le consommateur, c’est le bas rendement en 2002 : à peine 27hl à l’hectare. En profitant encore des 1999,2000 et 2001, nous attendons déjà ce millésime turbulent.

 

 

VITI

 

            VITI de novembre 2001

La Croix Chaptal – Coteaux du Languedoc Rouge 1999 :

 

Coup de maître pour une première « vinif »

 

…Les 18 ha de vignes du Domaine La Croix Chaptal ont été dédiés dès l’installation du vigneron Charles-Walter Pacaud à la production de vins de terroir.

Pour une première vinification, ce coteaux du Languedoc rouge en est un exemple. Les raisins (Grenache 75%, Carignan 17% & Syrah 8%) « doivent exprimer le terroir avant tout »… pour cela le vigneron a conduit la moitié de son vignoble en égourmandage en rameaux fructifères, l’autre étant vendangée en vert. Aucun engrais…

 

DECANTER

 

DECANTER du mois de mars 2003

a retenu le Domaine La Croix Chaptal Cuvée Charles 2000 *** dans la rubrique «  Languedoc Styles »

                       

Ripe, almost jammy fruit, note of kirsch. Full fruit on the palate, firm finish. 3-5 years.

 

NECTARS & SAVEURS

 

NECTARS & SAVEURS de juin 2004

 dit avoir plus particulièrement apprécié :

 

La Clairette du Languedoc Vieilles Vignes : Belle robe, jaune doré, brillante. Nez d’agrumes et odeurs du midi, de pêche blanche, de fenouil. En bouche : très frais. Rond avec une grande persistance en finale.

Le Rouge Domaine : Rouge soutenu à rubis. Nez d’épices, de sous-bois, de terre, d’humus, de fruits rouges avec une touche de café grillé. En bouche : une grande complexité…

La Cuvée Charles : Un grand Languedoc à ne pas manquer d’acheter…