AOC Terrasses du Larzac, Clairette du Languedoc et Coteaux du Languedoc

 

 Accueil
Remonter
Actualités
Historique
De la vigne au vin
Les vins
Revue de Presse
cavistes partenaires
Acces au Domaine

 

TRILOGIE « Les origines »

 Trois cépages, trois éléments fondateurs.

Chaque année, nous travaillons une ou plusieurs de nos meilleures parcelles de manière encore plus poussée que pour nos cuvées emblématiques, avec des rendements de 17 à 25 hl/ha. Les vins de garde ainsi élaborés mettent chacun en lumière l’un de nos principaux cépages : Carignan, Mourvèdre ou Syrah.

Les cuvées exceptionnelles de cette trilogie rendent hommage aux débuts de l’histoire du domaine en associant à chaque cépage un personnage ou un élément marquant.

DÉODAT DE SÉVERAT 2016

Déodat de Séverat, un moine de l’abbaye de Gellone, créa le vignoble de la Manse de Cambous au temps du renouveau de la viticulture méridionale au début du Xème siècle. A la fin du XXème siècle, c’est par la Syrah que les vignerons languedociens réapprennent à travailler la vigne.

Cette Syrah à très petits rendements s’allie harmonieusement à une touche de Grenache et de Carignan et offre un exceptionnel vin de garde.

 


 

Millésime : un hiver doux et sec, un printemps chaud et pluvieux suivi d’un début d’été frais et sec puis d’une canicule fin août début septembre. Une pluie providentielle le 13 septembre et un climat idéal pendant les vendanges, avec un état sanitaire parfait et des maturités optimales. Résultat, des vins puissants, équilibrés et frais.

Robe : une robe grenat concentrée.

Nez : les fruits noirs (cassis, cerise noire) dominent un nez minéral aux notes de réglisse, de vanille et de fumé.

Bouche : la bouche se révèle à la fois puissante, fruitée et ronde. La texture est souple et soyeuse, avec des tannins fins. Une finale longue et aromatique.

Garde / Capacité de vieillissement : déjà agréable à boire – potentiel de garde de dix à quinze ans

Température de service : 18°

Suggestions gastronomiques : ce vin complexe, gras et puissant accompagnera aussi bien un lièvre au chocolat qu’une viande rouge bien saignante…  à déguster aussi sur une daube de sanglier ou une Gardianne de taureau !

Conseil du vigneron:

Température de service 18 degré, il est conseillé de carafer ce vin  au moins quatre heures avant consommation.