AOC Terrasses du Larzac, Clairette du Languedoc et Coteaux du Languedoc

 

 Accueil
Remonter
Actualités
Historique
De la vigne au vin
Les vins
cavistes partenaires
Acces au Domaine

 

 

Remonter Guides historique Presse Spécialisée 12°5, Nectar&Saveur... Midi Libre Article Irlande

Guides 2015 & antérieur :

Clairette Rancio Vendanges de Novembre 2009 - 2 étoiles **
Voici une clairette de type rancio – une rareté – récoltée par une belle journée de novembre. Un vin ciselé comme un bijou. Derrière une robe cuivrée éclatante, la puissance des arômes ne vous surprendra pas : orange confite, pain d’épice, noix fraîche et abricot sec. Sa bouche liquoreuse, soyeuse et bien mûre se prolonge sur de belles notes cacaotées. Pour un fondant au chocolat
 

DUSSERT-GERBER 2016

PREMIER GRAND VIN CLASSÉ Prix d’Honneur /

Les références de leur appellation, associent le talent et la passion,sans se faire avoir par les modes... tout ce que l’on aime

Un Domaine de 20 ha de vignes et 10 ha de bois. Etre bio responsable en évitant toute forme dintégrisme idéologique, raconte ce vigneron passionné. Par exemple, nous avons créé, dès 2000, avec d’autres collègues vignerons des Terrasses du Larzac, un groupe lutte raisonnée qui fonctionne toujours aujourd’hui. Respecter le terroir pour en extraire le meilleur : enherbement naturel maîtrisé, limiter les entrants au maximum de manière à laisser vivre le sol (lombrics, bactéries...) et retrouver la bio diversité. Trouver le meilleur équilibre entre respect du sol, de l’air, du dégagement CO2 et l’Homme. Chercher le plaisir de l’authenticité, laisser le temps au temps... (laisser faire l’œuvre du temps sans le contraindre, sans l’accélérer).”

Fidèle à lui-même, le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac cuvée Charles 2012, 35% Syrah, 35% Grenache, 15% Carignan et 15% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles..., le tout donnant ce vin avec de la matière et des tanins, de charpente à la fois riche et souple, aux notes de violette, de cassis et de pruneau, de bouche dense, comme cet autre Terrasses du Larzac Le Secret de Gellone 2012 (Carignan, Grenache, Mourvèdre et Syrah), bien corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien riches, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution.

Il y a aussi le Coteaux du Languedoc Les Sigillées rosé 2013, tout en fruité, associant nervosité et ampleur, finement épicé, sec et friand à la fois, très aromatique en bouche, le Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac Les Terrasses rouge 2012, 35% Syrah, 35% Grenache et 30% Mourvèdre, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, humus...).Le Coteaux du Languedoc cuvée les Sigillées  blanc 2014, avec des arômes de noix et dagrumes, associe élégance et puissance, d’une grande persistance, très aromatique, comme la Clairette Du Languedoc Clairette Blanche 2012, aux notes florales persistantes, complexe, au nez très aromatique de pêche et de verveine, un vin fin et élégant d’une jolie finale fruitée. Etonnante Clairette Du Languedoc Rancio 2009, vendanges de novembre, vinification traditionnelle en fûts de chêne, 24 mois d élevage en fûts et 15 mois de cuves, aux senteurs persistantes, avec des notes de tilleul et d’abricot sec, d’une belle ampleur, complexe, persistant

 

2016

Cuvée Charles 2012 Languedoc Terrasses du Larzac - 89/100
Robe grenat. Nez fin, boisé discret sur fond de tapenade, de figue, d'épices douces. Bouche très souple, équilibrée. On apprécie sa véracité aromatique présentant un début d'évolution, son boisé fondu, sa chaleur maîtrisée.
Un Larzac de haute volée.

Clairette Blanche 2013 –Clairette du Languedoc –88/100
Robe d'un bel or soutenu. Joli nez de fruits blancs, d'infusion, d'amande. Bouche souple et digeste, aux saveurs pures et authentiques. On est proche de la matière, des arômes. La corpulence n'écrase pas tout sur son chemin.
Un blanc de gastronomie.

Le Secret de Gellone 2012 Languedoc Terrasses du Larzac - 88/100
Robe grenat. Nez aux parfums très languedociens (figue, olive noire, poivre, garrigue). La maîtrise de la structure impose des saveurs raffinées et typées loin des excès de chaleur et de puissance.

Beaucoup de charme pour ce vin charmeur et savoureux.

Les Terrasses 2013 Languedoc Terrasses du Larzac - 87/100
Belle robe concentrée, reflets grenat. Nez franc, de fruits noirs mûrs, ambiance épicée, d'aromates. La bouche s'avère particulièrement tendre et souple, avec une dominante du fruit et de la fraîcheur.

Un Larzac gourmand, gouleyant et néanmoins typé.

printemps 2015
Cuvée Charles 2012
 Terrasses du Larzac - 91/ 100
Robe rubis avec des notes grenat voire un tout début d’évolution sur le bord du disque, profonde, limpide et lumineuse, avec une bonne viscosité : nombreuses larmes. Le nez est expressif et ouvert, il délivre la trilogie des vins du Languedoc avec : des notes de fruits confiturés (fraise, framboise, cerise), des arômes méditerranéens qui mêlent les épices, le genévrier et la tapenade et enfin des fragrances d’élevage (épices douces, salaison, cuir frais). Dans ce nez riche viennent aussi des notes de zan, de goudron et de  graphite. La bouche suit le nez avec un fruit expressif et juteux, un élevage bien dosé et une identité méditerranéenne qui lui fait honneur. Ce vin dispose d’une bonne ampleur, d’un caractère harmonieux, velouté, élégant, tout en ayant une matière dont la concentration et la puissance ont déjà été assagies. L’ensemble est réussi avec une finale persistante sur cette palette ensoleillée.
Avis de D.V.E. :
Languedoc typé et racé qui présente déjà une grande harmonie et un caractère velouté.
Accord Mets & Vin :
rognons de veau aux pleurottes ou ratatouille et gigot confit.

Le Secret de Gellone 2012 Terrasses du Larzac - 90/ 100
Robe grenat d’une bonne intensité avec des reflets de jeunesse, limpide, bel aspect. Le nez est expressif, il  mêle des parfums d’élevage à des notes fruitées. Peu à peu, les notes grillées, de torréfaction, de fumées et de fèves de cacao laissent la place à des notes confiturées et de fruits noirs (la mûre, la myrtille et le cassis), et aussi de fruits à noyau macérés comme la griotte au chocolat. L’aération ajoute une dimension balsamique sur l’olive noire et sur les herbes aromatiques. En bouche c’est complet, racé avec une structure assagie qui apparaît aujourd’hui comme harmonieuse, pleine et velouté. Les tanins sont feutrés tout en gardant de la densité. Sur le plan aromatique on retrouve cette complexité entre terroir et élevage pour notre plus grand bonheur. On est sur un joli vin du Languedoc bien réussi bien élevé et qui, à notre avis, a encore de très belles années devant lui.
Avis de D.V.E. :
une typicité méditerranéenne attachante et une texture fine assagie.
Accord Mets & Vin 
: cailles laquées à la confiture de cerises noires et légumes rôtis ou poitrine de veau confite.

Les Terrasses 2013 Terrasses du Larzac - 88/ 100
Robe proche de la cerise bigarreau, assez profonde avec déjà des notes grenat, limpide et brillante, et de nombreuses larmes, bonne viscosité. Le nez présente une grande typicité avec des notes méditerranéennes et balsamiques (garrigue, thym, laurier, eucalyptus et épices) et des notes de fruits confiturés voire des arômes de griotte, prunelle, légèrement macérées. À l’aération, on distingue des parfums de salaison, de cade et de zan. La bouche est ample, pleine avec une expression relativement charnue et une expression de fruits noirs intense. A l’évolution, il y a de l’étoffe, de la concentration, avec une matière opulente et une charpente tannique présente. On apprécie cette densité et son grain mais également sa typicité méditerranéenne marquée. L’ensemble est de qualité avec des tanins qui s’expriment nettement sur la finale.
Avis de D.V.E. :
vin bien né, d’une belle typicité ; on peut l’apprécier dès maintenant sur un plat solide ou attendre un peu.
Accord Mets & Vin :
cochon confit ou côte à l’os au barbecue.
 

2015

Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2010 (35% Syrah, 35% Grenache, 15% Carignan et 15% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles), marqué par des notes de fruits rouges macérés, de bouche dense et persistante, s’accorde parfaitement avec un gigot d’agneau, par exemple

Le Coteaux du Languedoc cuvée les Sigillées blanc 2013, mêle richesse aromatique et finesse, aux connotations de noix et de coing, tout en charme comme le rosé 2013, et cette Clairette blanche 2013, aux senteurs d’amande fraîche et de pêche blanche.
 

2015

Cuvée Charles 2012 Terrasses du Larzac -  sur

Des fruits noirs au nez comme la mûre et la cerise avec de la réglisse et des épices douces. En bouche s'ajoutent des fruits secs comme la datte et le raisin de Corinthe. Du fruit bien mûr et gourmand mais aussi une fraîcheur toute minérale. Bel équilibre. Avec des côtes d'agneau à la ratatouille.

Les Sigillées Blanc 2014 Coteaux du Languedoc -  sur

Du fruit frais comme la poire, la pêche et la mirabelle avec des notes fines de rose. La bouche est aussi fruitée, un peu compotée. De la légèreté et une matière beurrée. Avec des joues de lotte et beurre de persil.

 

  2015

Cuvée Charles 2010 Terrasses du Larzac - une étoile

Ce vin aromatique et fin associe au premier nez le fruits rouges très mûrs et les baies sauvages aux épices douces et à la vanille. La bouche est harmonieuse et équilibrée, étayée par une fraîcheur caractéristique. Les notes fruitées s’imposent, secondées par les arômes boisés d’un élevage bien maîtrisé, et enveloppent des tanins délicats qui soulignent une finale soyeuse.
Magret de canard sauce aux cerises.

2015

Cuvée Charles 2010 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 91/100
Robe profonde, beau grenat. Nez complexe et racé, poivré épicé, sur fond de moka, de graphite, de fruits à noyau.
Bouche épanouie, parfaitement équilibrée. Le bois laisse place aux fruits et aux épices tout en conservant densité et mâche. Grand millésime.

Le Secret de Gellone Languedoc Terrasses du Larzac - Note 87/100
Robe profonde, grenat. Nez intense, fruits bien mûrs, touche de tabac, de tapenade, d'épices, d'aromates. La bouche fait preuve de souplesse grâce à une agréable fraîcheur fruitée. La puissance est sans excès. Un Larzac mûr, prêt. Bon vin de viande.

Les Terrasses 2012 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 87/100
Belle robe violine, soutenue. Nez typé, évoquant le zan, la garrigue, la tapenade, le pruneau, le fumé, le cuir. D'entrée, on est séduit par sa souplesse, sa puissance maîtrisée, sa diversité aromatique respectueuse du sud. Franc et droit.

Les Sigillées 2012 Languedoc - Note 86/100
Robe soutenue, bien jeune. Nez typé, très poivré épicé sur fond de cassis, de prune, de bigarreau. La bouche fait preuve de souplesse, de fraîcheur, tout en valorisant un fruit bien ancré Languedoc. Chaleur tempérée. Capable de supporter un gibier rôti.

par Mohamed Boudellal  Flash sur le Languedoc
500 vins dégustés, 32 coups de cœur
dont Le Secret de Gellone 2010  et 4 autres Terrasses du Larzac. Mention bien pour les Terrasses du Larzac.

DUSSERT-GERBER

TOP APPELLATION COTEAUX-DU-LANGUEDOC
Domaine la CROIX CHAPTAL -
PREMIER GRAND VIN CLASSÉ
Prix d’Excellence
(27 en Languedoc-Roussillon)
Le seul en Clairette du Languedoc et Terrasses du Larzac

Grandes valeurs sûres, dans toute la gamme. Une régularité qualitative exemplaire et un attachement réel au terroir. Du grand art.

Excellent Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac La Grive et lOrtolan rouge 2009, majorité de Grenache, de Carignan et de Syrah, Vendanges manuelles avec tri systématique, vinification traditionnelle avec un léger passage en barriques, charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des nuances de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2010 (35% Syrah, 35% Grenache, 15% Carignan et 15% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles), marqué par des notes de fruits rouges macérés, de bouche dense et persistante, saccorde parfaitement avec un gigot dagneau, par exemple.

Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac
Les Terrasses rouge 2012, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, humus...), et cet autre Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac
le Secret de Gellone 2010, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon la mûre et la violette, aux tanins fermes et soyeux à la fois, qui commence à bien se dévoiler.

Le Coteaux du Languedoc cuvée les Sigillées blanc 2013, mêle richesse aromatique et finesse, aux connotations de noix et de coing, tout en charme comme le rosé 2013, et cette Clairette blanche 2013, tout en persistance aromatique, aux senteurs damande fraîche et de pêche blanche

2014

Cuvée Charles 2010 Terrasses du Larzac -  sur
De la cerise noire rôtie, des notes grillées, de pinède, de cacao. Bouche dense et veloutée, expressive, avec un fruité confit, des tanins bien affinés et épicés. Pour un râble de lièvre

Le Secret de Gellone 2010 Terrasses du Larzac -  sur
Du cuir, du fruit noir grillé, avec des notes de réglisse, cacao. Bouche dense, avec une expression aromatique sur les fruits grillés, des tanins bien fondus et aromatiques. Pour une daube

Les Terrasses 2012 Terrasses du Larzac -  sur
Un fruit rouge mature, avec des notes de cacao, garrigue, cuir. Bouche aromatique, sur un fruité épicé, avec des tanins bien affinés. Pour un carré d'agneau aux herbes

Clairette Rancio « Vendanges du 4 novembre » 2008 – 14,9/20 - AOC Clairette du Languedoc

Un nez bien ouvert et particulièrement expressif, présentant des notes gourmandes d’abricot, de fruit confits et de tilleul. La bouche est ample, avec un beau gras sur des notes de fruits à l’eau-de-vie. Une finale fraîche, presque mentholée

Clairette Blanche 2010 – 14,4/20 - AOC Clairette du Languedoc

Une robe lumineuse aux tons dorés. Un nez plaisant et complexe, sur la finesse des fruits exotiques rehaussée d’une trame minérale. L’attaque est souple, la bouche offre de l’ampleur avec un gras plaisant et des notes fruitées. Une finale persistante

printemps 2014
Cuvée Charles 2010
 Terrasses du Larzac - 91/ 100
Robe d’une belle jeunesse concentrée et profonde sur des tonalités grenat, brillante, limpide avec un épais jambage qui laisse présager d’un vin puissant. Le nez est concentré et expressif ; on perçoit immédiatement des notes d’élevage avec des arômes d’eucalyptus, des parfums de torréfaction, de moka, qui se mêlent à des notes de fruits confiturés (la fraise, la framboise, la cerise, la mûre) et à des notes de prune. À l’aération les parfums méditerranéens s’en donnent à cœur joie avec des notes de garrigue, de genévriers, de réglisse et également un tout début d’évolution sur des notes de feuilles d’automne. En bouche, on est très agréablement surpris par cette cuvée véritablement attachante. L’attaque est pleine, veloutée et laisse la place aux fruits et à son identité languedocienne. À l’évolution on a une belle matière à la fois dense et soyeuse, elle intègre des tanins qui sont parfaitement fondus dans cette chair opulente. L’ensemble est très réussi et fait preuve d’élégance avec  des notes d’élevage qui sont mieux intégrées en bouche. Finale persistante sur les notes épicées, boisées et méditerranéennes.

Avis de D.V.E. :
Il a tout d’un grand : personnalité, typicité et de la maturité.
Accord Mets & Vin :
tourte de pigeon et sa sauce au vin rouge ou travers de porc sauce barbecue.
Le Secret de Gellone 2010
 Terrasses du Larzac - 90/ 100
Robe rouge grenat assez profonde lumineuse et brillante avec un joli jambage. Le nez est relativement expressif, il évoque les notes de fruits mûrs et confiturés (griotte, mûre, myrtille et cassis) ; le tout étant complété par des notes de réglisse mais également par des touches minérales. L’aération marie des touches d’épices et de garrigue avec des notes d’élevage qui évoquent la fève de cacao et des nuances torréfiées. Très belle bouche pour ce vin puissant qui s’est déjà un peu assagi. L’attaque est ample, pleine, veloutée et gourmande, avec une expression de fruits gorgés de soleil. Le milieu de bouche reste concentré avec une matière soyeuse et une pointe de fraîcheur bienvenue. La charpente tannique encore présente est néanmoins en phase de se fondre et les tanins apparaissent déjà feutrés. Le tout est dispensé dans une ambiance boisée et méditerranéenne. Les épices et les notes de maquis sont plus à leur aise en bouche. Belle finale boisée, épicée.
Avis de D.V.E. :
joli vin du Languedoc dont on apprécie sa fraîcheur et ses parfums.
Accord Mets & Vin 
: tourte de sanglier aux girolles, sauce au poivre ou canard Colvert bardé de lard & pommes.
Cuvée Charles 2011
 Terrasses du Larzac - 89/ 100
Belle robe rouge rubis, intense et profonde, avec des reflets de jeunesse (petite note violine), lumineuse et limpide, avec de jolies larmes sur le verre. Le nez est très agréable et racé dans un mariage heureux entre les fruits frais (rouges et noirs) et les parfums méditerranéens d’épices et de garrigue. L’aération s’enrichit de liqueur de fruits, de griotte légèrement macérée, mais également d’une touche minérale (graphite et goudron frais), d’herbes aromatiques, de réglisse et de tapenade sur un arrière-plan boisé assez présent. En bouche, l’attaque offre un bon volume et une belle ampleur, avec une expression fruitée intense. À l’évolution, on a un vin structuré puissant avec une matière dense et serrée mais également une charpente tannique relativement marquée. L’ensemble est solide, et les tanins encore bien présents et à fleur de peau doivent se fondre. Ce vin à la belle expression méditerranéenne se livrera mieux d’ici deux ans, il faut savoir l’attendre, il semble disposer de tous les ingrédients nécessaires.

Avis de D.V.E. : encore juvénile mais avec d’excellentes prédispositions et de la typicité.
Accord Mets & Vin :
caille farcie au foie gras poire pochée à la cannelle ou civet de lièvre.
Les Terrasses 2012
 Terrasses du Larzac - 88/ 100
Robe rouge rubis relativement profonde, encore d’une belle jeunesse avec des reflets violacés, limpide, brillante, avec un jambage multiple sur le bord du verre. Le nez est net franc, il débute sur les petits fruits rouges bien mûrs avec des notes de fraise, de framboise mais également de cerise avec aussi des fragrances florales. À l’aération l’expression est nettement plus méditerranéenne avec des notes d’épices et de garrigue, voire une touche de cuir et d’olives noires. Bouche à l’attaque ample, pleine, ronde et charnue où l’on retrouve avec intensité les parfums qui ont été perçus au nez. À l’évolution, on trouve une cuvée plus concentrée, avec une matière opulente et d’un bon volume qui contient parfaitement la charpente tannique. L’ensemble présente déjà une certaine harmonie et de la typicité même si la finale reste à ce jour encore un peu ferme. On peut penser que ce vin gagnera à être attendu un peu. Finale persistante sur la réglisse et les épices.

Avis de D.V.E. : plein et gourmand, encore jeune mais la puissance est tempérée.
Accord Mets & Vin :
tendrons de veau ou canette de barbarie farcie aux bettes.
Les Sigillées Blanc 2012
 Terrasses du Larzac - 86/ 100
Robe jaune paille avec des reflets presque dorés, très lumineuse et limpide, belle présentation. Le nez est net et engageant sur les fruits blancs avec des notes de pommes, de poire mais surtout de pêche de vigne avec également des parfums très nets de fleurs blanches de prairie, assez entêtants. A l'aération, le nez, plus riche, évoque les fruits au sirop mais également une touche d'épices douces. En bouche, c'est un vin à l'attaque souple et grasse où se confirment les perceptions fruitées et florales du nez. L'évolution est tout aussi généreuse avec une matière grasse. L'ensemble est suave avec une certaine sucrosité qui est bien enrobée par une fraîcheur suffisante. C'est aromatique, assez original et accessible, il conviendra parfaitement à des poissons ou des coquillages en sauce.

Avis de D.V.E. :
vin typé, original et plaisant à découvrir.
Accord Mets & Vin :
crème de moules au chorizo ou une bullinada
Les Sigillées Rouge 2012
 Terrasses du Larzac - 85/ 100
Robe rouge rubis avec quelques notes violine, assez profonde, lumineuse et limpide, belle présentation. Le nez est agréable et engageant sur des fruits rouges (fraise des bois, cerise, framboise et groseille), on trouve également des parfums floraux ; viennent ensuite des notes étonnantes mais agréables de charcuteries et de salaison sur un arrière-plan discrètement poivré. Bouche sympathique qui dispose d’une attaque ronde et charnue laissant s’exprimer les fruits. À l’évolution, on a une matière en demi-corps qui est plutôt fondue. L’ensemble est harmonieux, bien parfumé et accompagné d’une agréable fraîcheur, les tanins soulignent la fin de bouche.

Avis de D.V.E. :
léger et convivial on l'imagine à son aise sur des charcuteries de pays.
Accord Mets & Vin :
bœuf à la ficelle ou cassoulet de Castelnaudary.
 

Guides saison 2014

GUIDE HACHETTE DES VINS 2015

Cuvée Charles 2010 
Terrasses du Larzac -
une étoile

Ce vin aromatique et fin associe au premier nez le fruits rouges très mûrs et les baies sauvages aux épices douces et à la vanille. La bouche est harmonieuse et équilibrée, étayée par une fraîcheur caractéristique. Les notes fruitées s’imposent, secondées par les arômes boisés d’un élevage bien maîtrisé, et enveloppent des tanins délicats qui soulignent une finale soyeuse.
Magret de canard sauce aux cerises.

 

GUIDE GILBERT & GAILLARD 2015

Cuvée Charles 2010 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 91/100

Robe profonde, beau grenat. Nez complexe et racé, poivré épicé, sur fond de moka, de graphite, de fruits à noyau. Bouche épanouie, parfaitement équilibrée. Le bois laisse place aux fruits et aux épices tout en conservant densité et mâche.
Grand millésime.

Le Secret de Gellone 2010 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 87/100

Robe profonde, grenat. Nez intense, fruits bien mûrs, touche de tabac, de tapenade, d'épices, d'aromates. La bouche fait preuve de souplesse grâce à une agréable fraîcheur fruitée. La puissance est sans excès. Un Larzac mûr, prêt. Bon vin
de viande.

Les Terrasses 2012 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 87/100

Belle robe violine, soutenue. Nez typé, évoquant le zan, la garrigue, la tapenade, le pruneau, le fumé, le cuir. D'entrée, on est séduit par sa souplesse, sa puissance maîtrisée, sa diversité aromatique respectueuse du sud. Franc et droit.

Les Sigillées 2012 Languedoc - Note 86/100

Robe soutenue, bien jeune. Nez typé, très poivré épicé sur fond de cassis, de prune, de bigarreau. La bouche fait preuve de souplesse, de fraîcheur, tout en valorisant un fruit bien ancré Languedoc. Chaleur tempérée. Capable de supporter un gibier rôti.

 

ECCE VINO Comparateur de goûts  Par Mohamed Boudellal

Flash sur le Languedoc

500 vins dégustés, 32 coups de cœur
dont Le Secret de Gellone 2010 et 4 autres Terrasses du Larzac

Mention bien pour les Terrasses du Larzac

 

GUIDE DUSSERT-GERBER 2015

TOP APPELLATION COTEAUX-DU-LANGUEDOC

Domaine la CROIX CHAPTAL - PREMIER GRAND VIN CLASSÉ
Prix d’Excellence
❤❤❤❤

Grandes valeurs sûres, dans toute la gamme. Une régularité qualitative exemplaire et un attachement réel au terroir. Du grand art.

Excellent Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac La Grive et lOrtolan rouge 2009, majorité de Grenache, de Carignan et de Syrah, Vendanges manuelles avec tri systématique, vinification traditionnelle avec un léger passage en barriques, charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des nuances de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2010 (35% Syrah, 35% Grenache, 15% Carignan et 15% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles), marqué par des notes de fruits rouges macérés, de bouche dense et persistante, saccorde parfaitement avec un gigot dagneau, par exemple.

Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac
Les Terrasses rouge 2012, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, humus...), et cet autre Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac
le Secret de Gellone 2010, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon la mûre et la violette, aux tanins fermes et soyeux à la fois, qui commence à bien se dévoiler.

Le Coteaux du Languedoc cuvée les Sigillées blanc 2013, mêle richesse aromatique et finesse, aux connotations de noix et de coing, tout en charme comme le rosé 2013, et cette Clairette blanche 2013, tout en persistance aromatique, aux senteurs damande fraîche et de pêche blanche.

 

L'EPICURIEN

Clairette Rancio « Vendanges du 4 novembre » 2008 – 14,9/20
Clairette du Languedoc
Un nez bien ouvert et particulièrement expressif, présentant des notes gourmandes d’abricot, de fruit confits et de tilleul. La bouche est ample, avec un beau gras sur des notes de fruits à l’eau-de-vie. Une finale fraîche, presque mentholée.

Clairette Blanche 2010 – 14,4/20
Clairette du Languedoc
Une robe lumineuse aux tons dorés. Un nez plaisant et complexe, sur la finesse des fruits exotiques rehaussée d’une trame minérale. L’attaque est souple, la bouche offre de l’ampleur avec un gras plaisant et des notes fruitées. Une finale persistante

 

Parutions Printemps 2014

Guide Hubert 2014

Cuvée Charles 2010 - Terrasses du Larzac - 4,5/ 5
De la cerise noire rôtie, des notes grillées, de pinède, de cacao.
Bouche dense et veloutée, expressive, avec un fruité confit, des tanins bien affinés et épicés.
Pour un râble de lièvre.

Le Secret de Gellone 2010 - Terrasses du Larzac - 4,5/ 5
Du cuir, du fruit noir grillé, avec des notes de réglisse, cacao.
Bouche dense, avec une expression aromatique sur les fruits grillés, des tanins bien fondus et aromatiques.
Pour une daube.

Les Terrasses 2012 Terrasses du Larzac - 5/ 5
Un fruit rouge mature, avec des notes de cacao, garrigue, cuir.
Bouche aromatique, sur un fruité épicé, avec des tanins bien affinés.
Pour un carré d'agneau aux herbes.
 

Guide DVE printemps 2014

Cuvée Charles 2010 Terrasses du Larzac - 91/ 100
Robe d’une belle jeunesse concentrée et profonde sur des tonalités grenat, brillante, limpide avec un épais jambage qui laisse présager d’un vin puissant.
Le nez est concentré et expressif ; on perçoit immédiatement des notes d’élevage avec des arômes d’eucalyptus, des parfums de torréfaction, de moka, qui se mêlent à des notes de fruits confiturés (la fraise, la framboise, la cerise, la mûre) et à des notes de prune. À l’aération les parfums méditerranéens s’en donnent à coeur joie avec des notes de garrigue, de genévriers, de réglisse et également un tout début d’évolution sur des notes de feuilles d’automne.
En bouche, on est très agréablement surpris par cette cuvée véritablement attachante. L’attaque est pleine, veloutée et laisse la place aux fruits et à son identité languedocienne. À l’évolution on a une belle matière à la fois dense et soyeuse, elle intègre des tanins qui sont parfaitement fondus dans cette chair opulente.
L’ensemble est très réussi et fait preuve d’élégance avec un des notes d’élevage qui sont mieux intégrées en bouche.
Finale persistante sur les notes épicées, boisées et méditerranéennes.

Avis de D.V.E. : Il a tout d’un grand : personnalité, typicité et de la maturité.
Accord Mets & Vin : tourte de pigeon et sa sauce au vin rouge ou travers de porc sauce barbecue.

Le Secret de Gellone 2010 Terrasses du Larzac - 90/ 100
Robe rouge grenat assez profonde lumineuse et brillante avec un joli jambage.
Le nez est relativement expressif, il évoque les notes de fruits mûrs et confiturés (griotte, mûre, myrtille et cassis) ; le tout étant complété par des notes de réglisse mais également par des touches minérales. L’aération marie des touches d’épices et de garrigue avec des notes d’élevage qui évoquent la fève de cacao et des nuances torréfiées.
Très belle bouche pour ce vin puissant qui s’est déjà un peu assagi. L’attaque est ample, pleine, veloutée et gourmande, avec une expression de fruits gorgés de soleil. Le milieu de bouche reste concentré avec une matière soyeuse et une pointe de fraîcheur bienvenue. La charpente tannique encore présente est néanmoins en phase de se fondre et les tanins apparaissent déjà feutrés.
Le tout est dispensé dans une ambiance boisée et méditerranéenne. Les épices et les notes de maquis sont plus à leur aise en bouche.
Belle finale boisée, épicée.

Avis de D.V.E. : joli vin du Languedoc dont on apprécie sa fraîcheur et ses parfums.
Accord Mets & Vin : tourte de sanglier aux girolles, sauce au poivre ou canard Colvert bardé de lard & pommes.

Cuvée Charles 2011 Terrasses du Larzac - 89/ 100
Belle robe rouge rubis, intense et profonde, avec des reflets de jeunesse (petite note violine), lumineuse et limpide, avec de jolies larmes sur le verre.
Le nez est très agréable et racé dans un mariage heureux entre les fruits frais (rouges et noirs) et les parfums méditerranéens d’épices et de garrigue. L’aération s’enrichit de liqueur de fruits, de griotte légèrement macérée, mais également d’une touche minérale (graphite et goudron frais), d’herbes aromatiques, de réglisse et de tapenade sur un arrière-plan boisé assez présent.
En bouche, l’attaque offre un bon volume et une belle ampleur, avec une expression fruitée intense. À l’évolution, on a un vin structuré puissant avec une matière dense et serrée mais également une charpente tannique relativement marquée.
L’ensemble est solide, et les tanins encore bien présents et à fleur de peau doivent se fondre.
Ce vin à la belle expression méditerranéenne se livrera mieux d’ici deux ans, il faut savoir l’attendre, il semble disposer de tous les ingrédients nécessaires.

Avis de D.V.E. : encore juvénile mais avec d’excellentes prédispositions et de la typicité.
Accord Mets & Vin : caille farcie au foie gras poire pochée à la cannelle ou civet de lièvre.

Les Terrasses 2012 Terrasses du Larzac - 88/ 100
Robe rouge rubis relativement profonde, encore d’une belle jeunesse avec des reflets violacés, limpide, brillante, avec un jambage multiple sur le bord du verre.
Le nez est net franc, il débute sur les petits fruits rouges bien mûrs avec des notes de fraise, de framboise mais également de cerise avec aussi des fragrances florales. À l’aération l’expression est nettement plus méditerranéenne avec des notes d’épices et de garrigue, voire une touche de cuir et d’olives noires.
Bouche à l’attaque ample, pleine, ronde et charnue où l’on retrouve avec intensité les parfums qui ont été perçus au nez. À l’évolution, on trouve une cuvée plus concentrée, avec une matière opulente et d’un bon volume qui contient parfaitement la charpente tannique.
L’ensemble présente déjà une certaine harmonie et de la typicité même si la finale reste à ce jour encore un peu ferme.
On peut penser que ce vin gagnera à être attendu un peu.
Finale persistante sur la réglisse et les épices.

Avis de D.V.E. : plein et gourmand, encore jeune mais la puissance est tempérée.
Accord Mets & Vin : tendrons de veau ou canette de barbarie farcie aux bettes.

Les Sigillées Blanc 2012 Terrasses du Larzac - 86/ 100
Robe jaune paille avec des reflets presque dorés, très lumineuse et limpide, belle présentation.
Le nez est net et engageant sur les fruits blancs avec des notes de pommes, de poire mais surtout de pêche de vigne avec également des parfums très nets de fleurs blanches de prairie, assez entêtants. A l'aération, le nez, plus riche, évoque les fruits au sirop mais également une touche d'épices douces.
En bouche, c'est un vin à l'attaque souple et grasse où se confirment les perceptions fruitées et florales du nez. L'évolution est tout aussi généreuse avec une matière grasse.
L'ensemble est suave avec une certaine sucrosité qui est bien enrobée par une fraîcheur suffisante.
C'est aromatique, assez original et accessible, il conviendra parfaitement à des poissons ou des coquillages en sauce.
La finale est cependant assez courte.

Avis de D.V.E. : vin typé, original et plaisant à découvrir.
Accord Mets & Vin : crème de moules au chorizo ou une bullinada.

Les Sigillées Rouge 2012 Terrasses du Larzac - 85/ 100
Robe rouge rubis avec quelques notes violine, assez profonde, lumineuse et limpide, belle présentation.
Le nez est agréable et engageant sur des fruits rouges (fraise des bois, cerise, framboise et groseille), on trouve également des parfums floraux ; viennent ensuite des notes étonnantes mais agréables de charcuteries et de salaison sur un arrière-plan discrètement poivré.
Bouche sympathique qui dispose d’une attaque ronde et charnue laissant s’exprimer les fruits.
À l’évolution, on a une matière en demi-corps qui est plutôt fondue.
L’ensemble est harmonieux, bien parfumé et accompagné d’une agréable fraîcheur, les tanins soulignent la fin de bouche.

Avis de D.V.E. : léger et convivial on l'imagine à son aise sur des charcuteries
Accord Mets & Vin : boeuf à la ficelle ou cassoulet de Castelnaudary.

 

REVUE DE PRESSE 2013

Bettane & Desseauve 2014

Des vins précis, de grand charme, résolument hors des sentiers battus.
Les vins de ce domaine méritent d'être visités pour leur incroyable aptitude à la table.

Clairette Vieilles Vignes 2010 – 14,5/20

C’est certainement la meilleure cuvée du domaine, avec les amers et la matière suave de ce cépage, particulièrement bien traité ici.

Les Sigillées Blanc 2012 – 13/20

Blanc tendu, frais, porté par les thiols, les amers. Il sera un mentor des huîtres grasses du bassin de Thau sous la tonnelle.

 

Gilbert & Gaillard 2014

Les Sigillées Rosé 2011 Coteaux du Languedoc - Note 89/100

Robe rouge clair. Nez engageant, de fruits mûrs, d'épices et de minéral. Bouche ronde, ample, matière soyeuse, partition aromatique riche et équilibrée. Un rosé d'un grand raffinement, qu'il conviendra de servir sur un met fin.

Les Terrasses 2010 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 87/100

Robe profonde, jeune. Nez riche, aux accents de tapenade, de cerise noire, touche chocolatée et de moka. Bouche ample, puissante, généreuse sur le plan aromatique. La finale s'enrichit d'une touche poivrée épicée. Un vin qui respire le sud, le soleil.

Witiza 2009 Languedoc Terrasses du Larzac - Note 89/100

Robe profonde, jeune. Nez fin, capiteux, mariage délicat de la cerise à l'eau-de-vie, des épices et du moka. Bouche tendre, souple, délicatesse des parfums enrobée par la fraîcheur. Un larzac raffiné, pour un accord mets-vins des plus élégants.

 

Guide Hachette des vins 2014

Clairette Blanche 2010 – * (une étoile)

A travers cette cuvée vinifiée pour une partie en cuve, pour l’autre en fût, puis lentement élevée pendant dix-huit mois sur lies fines, ce vigneron prouve que la clairette-du-languedoc peut aussi résister au temps. Parée d’une robe jaune paille, cette cuvée livre un bouquet à la fois floral et fruité, minéral et réglissé. En bouche, c’est la rondeur qui domine, comme un écho aux galets de la terrasse villafranchienne sur laquelle s’épanouit la clairette blanche. Mais aucune lourdeur ici, grâce à une fine vivacité qui vient dynamiser l’ensemble. À marier aujourd’hui ou dans deux ou trois ans sur une cuisine de la mer, de tellines au beurre d’ail ou une baudroie au bacon par exemple.

 

Parutions Printemps 2013

 Guide Hubert 2013

Witiza 2009 Terrasses du Larzac -

Un beau nez de framboise rôtie, épices et poivre, notes de menthe, de garrigue. La bouche est pleine, épicée, avec des notes de cerise, cacao, grillé, des tannins toastés. Pour un perdreau.

Les Terrasses 2010 Terrasses du Larzac -

Un nez sur la cerise noire, des notes balsamiques, de pinède. Bouche charnue et fruitée, avec de la fraîcheur aromatique, des tanins réglissés. Pour une côte de veau en cocotte.

Les Sigillées 2011 rouge Coteaux du Languedoc  -

Des notes de garrigue, épices, fruits rouges grillés. La bouche est souple, aromatique, avec des tanins cacaotés. Pour une grillade d’agneau.
 

Guide DVE printemps 2013

Witiza 2009 Terrasses du Larzac - 91/ 100

Robe rouge grenat, d’intensité moyenne, lumineuse et brillante, d’un bel aspect. Nez plaisant et engageant, qui marie, d’un côté des fruits rouges très mûrs, voire confiturés : fraise, framboise, de fruits noirs : mûre, myrtille ; tout cela mêlé à des touches de maquis, d’épices douces : vanille et cannelle et une discrète touche de moka. La bouche révèle un vin structuré, avec du corps et un bon volume. A l’attaque il présente une bonne ampleur, de la rondeur et une expression précise et pure sur les petites baies noires. A l’évolution la matière reste relativement serrée, dense, les tanins sont ensuite bien présents mais nobles et fins. L’ensemble semble encore bien jeune mais l’on a déjà un sentiment d’harmonie malgré son caractère robuste de solide gaillard. Ce vin ravira les amateurs de sensations fortes qui sont attachés à une certaine forme de pudeur et de retenue et cela même dans une démonstration de force. Une chose est sûre, il dispose des qualités nécessaires : joli fruit, belle acidité et matière riche pour encore plus flatter notre palais.

Avis de D.V.E. : pour des amateurs exigeants aimant les vins corsés.

Accord Mets & Vin : steak de biche et patates douces ou veau marengo.

Les Terrasses 2010 Terrasses du Larzac - 89/ 100

Robe rouge rubis, encore jeune assez profonde, lumineuse et brillante avec de belles larmes. Le nez est sur les fruits rouges bien mûrs : fraise écrasée, framboise mais également la griotte, avec des arômes d’épices jusqu’à une pointe minérale et réglissée. L’aération confirme le premier nez avec une tonalité de garrigue, d’élevage et d’olives noires. Belle bouteille à l’attaque en bouche ample, ronde, charnue. On y retrouve le fruit. L’évolution affiche de la puissance avec une matière dense, serrée, une charpente tannique qui s’impose mais qui reste intégrée à une chair suffisante. L’ensemble a du charme, de l’harmonie mais gagnera encore en attendant un peu.

Avis de D.V.E. : vin méditerranéen solide de qualité.

Accord Mets & Vin : jarrets d’agneau braisés au romarin ou canard sauvage aux kumquats.

Clairette Blanche 2010 Clairette du Languedoc - 85/ 100

Robe jaune paille avec des reflets dorés et argentés, limpide, brillante d’un bel aspect. Le nez évoque les fruits blancs et les fruits compotés sur un arrière-plan vanillé et de fruits secs voire une touche beurrée. La bouche est souple, grasse, dans laquelle on retrouve la richesse perçue au nez. L’évolution est dans le même registre avec une matière généreuse et corpulente et une expression suave. Equilibré et de bonne facture.

Avis de D.V.E. : vin gras à privilégier sur un poisson en sauce

Accord Mets & Vin : filet de sole sauce suprême ou turbot grillé, sauce crustacés.
 

Florilège 2012

               GUIDE HACHETTE DES VINS 2013

Clairette Rancio Vendanges du 4 novembre 2008
AOC Clairette du Languedoc - 2 étoiles

Charles-Walter pacaud a repris en 1999 ce domaine créé au Xes. par les moines bénédictions de l’abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-désert. Les clés de voûte sculptées du cellier sont reproduites sur l’étiquette. Vendangées le 4 novembre, atteints de pourriture noble en raison des entrées maritimes de l’automne, les raisins à l’origine de cette cuvée ont engendré ce vin d’une rare complexité. D’une belle couleur ambrée, ce 2008 offre un nez d’abricot confit, de raisins secs, de figue et de miel, ainsi qu’une note de rancio qui explose en bouche. Offrant une matière riche et ample, il se révèle très harmonieux et accompagnera un foie gras poêlé, une pastilla et certains fromages, comme le roquefort et le pélardon affiné. On pourra le garder précieusement en cave dix ans et plus.

 

                GUIDE GILBERT & GAILLARD 2013

Les Terrasses 2009 Languedoc Terrasses du Larzac A.O.C.

Robe concentrée aux reflets grenat. Nez net, sur le fruit (cassis, bigarreau, prune), fond de garrigue.Bouche mâchue, épanouie sur le plan aromatique. Une dominante de fruits compotés et de sous-bois en finale. Equilibré et à boire.

La Grive et l’Ortolan 2009 Languedoc Terrasses du Larzac A.O.C.

Robe assez soutenue, légèrement évoluée. Nez épanoui, cassis, grillé, épicé, feuille brûlée. Bouche puissante, assez dense, épicée, épaulée par une structure solide, fraîcheur moyenne. Vin marqué par son millésime. Service en carafe conseillé.

Cuvée Charles 2009 Languedoc Terrasses du Larzac A.O.C.

Robe soutenue d'un rouge jeune. Nez intense évoquant le cassis mûr avec un arrière-plan légèrement viandé. En bouche on retrouve la même expression classique. Un vin équilibré qui mise sur la franchise et la netteté.

 

                GUIDE DUSSERT-GERBER 2013

Vous aimerez le Coteaux-du-Languedoc cuvée Witiza Terrasses du Larzac 2009, un assemblage de Carignan, Grenache noir, Mourvèdre et Syrah, issus des meilleures parcelles du domaine aux rendements volontairement très bas, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, de robe pourpre, d'une belle charpente, un vin puissant, aux tanins denses, qu'il faut laisser se faire. La cuvée Déodat de Sèverat 2006, Syrah à très faible rendement, avec une touche de Grenache et de Carignan, est de bouche puissante, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par les sous-bois, un vin de lente évolution. Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac cuvée Charles 2009 (36% Syrah, 25% Grenache, 20% Carignan et 19% Mourvèdre sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles), marqué par des notes de fruits rouges macérés, de bouche dense et persistante, s'accorde parfaitement avec un gigot d'agneau. Il y a aussi le Coteaux-du-Languedoc cuvée Terrasses du Larzac Les Terrasses rouge 2009, intense au nez comme en bouche, d'une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé, encore fermé (9 e), et cette étonnante Clairette Du Languedoc Rancio, vin naturellement doux blanc issu de raisins botrytisés, vendanges du 4 novembre 2008, persistante, où l'on retrouve des notes franches de grillé et de fruits confits. Savoureux Coteaux-du-Languedoc Les Sigillées blanc 2011, aux senteurs de petits fruits secs et de pêche, tout en finesse et en arômes. Goûtez le Coteaux-du-Languedoc Les Sigilées rosé 2011, de robe brillante, au nez délicat d'agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse et persistance. Toujours aucune hésitation.

 

               GUIDE HUBERT 2012

Cuvée Charles 2009  - Des notes de garrigue, cacao, fruits rouges grillés, épices toastées. Bouche riche, veloutée, avec un fruité noir intense, des notes de cuir, des tanins épicés. Pour un civet de lièvre.

La Grive et l’Ortolan 2009  - Des notes de zan, laurier, avec du cassis rôti, des notes mentholées. Bouche veloutée, fruitée, avec des tanins aromatiques, de la fraîcheur. Pour une grive rôtie à la ficelle, l'ortolan est hélas interdit !

Les Terrasses 2009  - Des notes de garrigue, romarin, avec du fruit rouge rôti. Bouche aromatique, avec des notes sauvages, des tanins bine fondus. Pour une daube.

 

               GUIDE FLAVOURS FROM FRANCE 2012

Les Terrasses 2009 - 89/100 Robe grenat profond, brillante, des notes brunes orangées en bordure de disque. Le nez est ouvert sur des fruits noirs et sur des fruits à noyau; puis viennent des notes d’épices et d’herbes aromatiques, le thym, le laurier; à l’aération sont perçues une touche de goudron et des notes animales. La bouche affiche une matière veloutée, une puissance contenue dans la chair, des tanins enrobés et une fraîcheur présente jusqu’en finale; un ensemble équilibré et un registre aromatique d'une certaine maturité sur des notes de sous-bois et animales. - Une personnalité, de l'harmonie, un vin mature.

Accord Vins et mets suggéré : chou farci de cuisse de pintade.

Cuvée Charles 2009 - 91/100  Robe grenat assez profonde, limpide et brillante, un léger début d’évolution en bordure de disque. Le nez est fin et racé, sur une expression très méditerranéenne d'épices, de notes de maquis, d’herbes aromatiques, d’olive noire, une touche de cerise à l’eau-de-vie sur un fond de fruits noirs; l’aération s’enrichit d'arômes minéraux, le goudron, de fève de cacao, de moka et de réglisse. La bouche présente une attaque ample, ronde, veloutée et restitue des notes de garrigue et fruitées; l’évolution est puissante mais harmonieuse, les tanins sont enrobés et mûrs. L’ensemble, équilibré et fin, dispose d’une finale persistante. - Une typicité méditerranéenne.

Accord Vins et mets suggéré : cassoulet de Castelnaudary.

Les Sigillées blanc 2011 - 87/100 Robe jaune doré, brillante, limpide, un bel aspect. Le nez, fin et engageant, révèle des notes de fruits à chair blanche, la poire, à chair jaune, l’abricot, la pêche, et une touche de fruits exotiques, l’ananas. Une bouche directe, à l’attaque ronde, grasse, fraîche; à l’évolution, une belle vivacité renforcée par les notes d’agrumes accompagne le vin jusque sur la finale. - Equilibré et souple.

Accord vins et mets suggéré : brandade de poisson.

Clairette blanche 2009 - 86/100 Robe jaune paille, avec des reflets or, limpide et brillante, bel aspect. Le nez est puissant, intense, typé du cépage, sur des fruits à chair blanche, sur le coing, accompagnés de notes beurrées et d’épices douces, la vanille, la cannelle, la muscade. La bouche est ronde à l'attaque, puis plus grasse; à l’évolution la matière est assez légère, les arômes perçus au nez s'expriment avec une touche de noisette; un ensemble équilibré et persistant. - Gourmand et aromatique.

Accord vins et mets suggéré : gambas aux fruits de la passion.

Clairette rancio vendanges du 4 novembre 2008 - 88/100 Belle robe ambrée, des accents de caramel, limpide, brillante. Le nez évoque les fruits secs, l’abricot, la figue, les fruits confits, les zestes d’agrumes, le pain d’épices et des notes miellées; s’ajoutent des arômes de fruits à noyau puis une note oxydative sur la noix. L ⤙attaque est ample et moelleuse, sur les saveurs de fruits confits; l’évolution est douce, riche, parfumée; le caractère oxydatif du nez est restitué mais s’intègre dans le moelleux du vin; un ensemble frais avec une finale sur des nuances de pain d’épices. - Atypique, à découvrir.

Accord Vins et mets suggéré : crème brûlée au foie gras.

Les Sigillées rosé prestige 2011 - 86/100 Robe rouge orangé soutenu, limpide, brillante, un bel aspect. Le nez, fin et engageant, délivre des notes florales suaves, la violette, la rose, des fruits rouges, la fraise, et une note de fenouil. Une bouche à l’attaque ample, ronde sur des arômes floraux et de framboise surmûrie; l’évolution est plus structurée contrebalancée par la fraîcheur; un ensemble équilibré avec une longue finale restituant une note d’herbes aromatiques.  - Avec un repas gastronomique.

Accord Vins et mets suggéré : aubergines à la coque.

 

Cette année encore,
les guides des vins recommandent
le Domaine La Croix Chaptal


                         GUIDE HACHETTE DES VINS 2012

Rosé Papillon 2010– 2 étoiles
AOC Coteaux du Languedoc

Charles Pacaud a découvert ce terroir des Terrasses du Larzac pendant ses études de  « viti-oeno »à Montpellier. Il concrétise son rêve en 1999 en achetant ce vignoble créé par les bénédictins de l’abbaye de Gellone au Xème S  Un vignoble qu’il conduit selon une démarche « bio raisonnable », dit-il (vendanges manuelles, levures endogènes, pas de produits œnologiques…) Voici un superbe rosé d’un rose violine aux reflets fuchsia, au nez puissant et complexe de fruits rouges (framboise, fraise des bois) rond, doux et généreux en bouche. Une pointe d’amertume en finale amène de la fraîcheur et de la complexité. Un rosé charmeur qui pourra accompagner le repas. Bel accord avec une tielle sétoise ou un poisson grillé.

 

                       GUIDE BETTANE & DESSEAUVE 2012

Rosé Les Sigillées 2009
AOC Coteaux du Languedoc

 Date d’apogée pour sa consommation : de 2011 à 2012

 Le style de ce rosé plaira à ceux qui n’aiment pas les rosés. Avec une attaque de bonbon au caramel, il désorientera certains et ravira ceux qui apprécient une sucrosité en finale. Un an de plus lui donne une complexité étonnante. Il sera une belle expérience à table.

 

                        GUIDE GILBERT &GAILLARD 2012

Clairette Blanche 2009 Clairette du Languedoc A.O.C. - Note 85/100

Robe or assez soutenu. Nez fin, aux accents de noisette, d'amande, de vanille. Bouche tout en rondeur et en gras. Texture suave, gourmande, parfums de fruits secs bien présents. Un blanc de repas, à associer à une volaille à la crème.

Les Terrasses 2007 Languedoc Terrasses du Larzac A.O.C. - Note 86/100
Robe concentrée, reflets d'évolution. Nez épanoui, évoquant la prune, la cerise noire, les épices... On retrouve cette ambiance mâture en bouche, où le fruit compoté domine. Un languedoc franc et équilibré, pour viande rôtie ou en sauce.

Cuvée Charles 2008 Languedoc Terrasses du Larzac A.O.C. - Note 88/100
Robe concentrée, discrets reflets orangés. Nez de fruits à noyau compotés, d'épices, de sous-bois. Bouche à maturité, équilibrée et fondue, qui met en avant des parfums nets et typés. La puissance est au rendez-vous. Un millésime complet, prêt à l'emploi.

 

                      GUIDE DUSSERT-GERBER 2012

Un Domaine de 25 ha de vignes et 10 ha de bois. Les différentes parcelles, idéalement situées à quelques centaines de mètres de la cave, sont vendangées à la main par une équipe  d’une quinzaine de personnes. Un premier tri de la vendange est ainsi effectué à la vigne. Les propriétaires ont fait carrière dans les entreprises viti-vinicoles réputées pour leur modernisme et leurs innovations. Ils n’hésitent cependant pas à renouer avec la tradition lorsque celle-ci peut apporter des améliorations qualitatives. Ainsi, les vins rouges sont-ils issus de longues macérations, décantation naturelle par les frimas de l’hiver et seconde fermentation avec les premiers rayons de soleil du printemps, élevage traditionnel en fûts de chêne accompagné d’ouillages réguliers….

Beau Coteaux-du-Languedoc cuvée Déodat de Sèverat 2006, Syrah à très faible rendement, avec une touche de Grenache et de Carignan. Chaque année une ou plusieurs parcelles sont travaillées de manière encore plus poussée avec de faibles rendements 17 à 25 hl/ha. Le Coteaux-du-Languedoc Les Sigillées rosé 2009, de robe brillante, au nez délicat d'agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse et persistance. Jolie Clairette-du-Languedoc Vieilles vignes 2008 (Clairette blanche, élevage pour 30 % en fûts neufs et pour 70 % en cuves sur lies), où se dégagent des connotations d'agrumes mûrs et de narcisse, suave et vif à la fois. Savoureux Coteaux du Languedoc Les Sigillées Blanc 2010, un vin fin, où la suavité vient épauler une finale aromatique marquée des arômes d’agrumes frais. Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2008 (1/3 environ des 3 cépages Grenache, Syrah et Carignan sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles, de bouche harmonieuse, aux arômes complexes où dominent les petits fruits cuits, aux tanins présents. Joli Coteaux du Languedoc rosé Papillon. Ne pas hésiter non plus.

 

                       GUIDE HUBERT 2011

Cuvée Charles 2008  - Des notes de cuir, florales, de fruits rouges mûrs, de réglisse Bouche assouplie, aromatique, avec des tanins fondus, de la fraîcheur. Pour un rôti de bœuf

Les Terrasses 2007  - Nez très sauvage, sur le cuir, la garrigue, le laurier. Bouche fruitée, aromatique, avec des tanins poivrés, une finale épicée. Pour un civet

Clairette du Languedoc 2009  - Des notes de pêche très mûre, des notes fumées, avec une bouche souple et ronde, épicée et évoluée. Pour une brandade

 

                       GUIDE FLAVOURS FROM FRANCE 2011

Clairette blanche 2008 - 90/100 robe d’un jaune d’or soutenu brillant, limpide et d’un bel aspect. Le nez est riche sur des notes de raisins rôtis, des parfums floraux, l’acacia, de fruits secs, de beurre, de cire d’abeille et en toute fin de nez une note fumée et une note presque oxydative : très évolutif et complexe. Une richesse en bouche et une attaque puissante, ample et grasse. L’évolution laisse apparaître une fraîcheur bienvenue et des notes de fruits secs ; le bois est parfaitement fondu. Une longue finale épicée sur la cannelle et la vanille.

Blanc racé, pour la gastronomie – A boire : maintenant à 5 ans
Vins et mets : brochettes de saumon et de crevettes marinées

Cuvée Charles 2006 – 89/100  Robe d’un rouge grenat profond avec quelques traces d’évolution en bordure de disque : brillante et limpide. Nez sur les fruits noirs, griottes presque macérées, associés à des notes d’épices douces, de garrigue. La bouche est ample, assez ronde à l’attaque. La charpente tannique est parfaitement intégrée et fondue. Cette cuvée est structurée et présente une double personnalisé avec un aspect soyeux et une grande puissance.

Du bel ouvrage – A boire : maintenant à 3 ans
Vin et mets : lapereau aux petits raisins, sauce cassonade

Les Terrasses 2007 – 89/100  - Robe rouge cerise profond, bel aspect, limpide et brillant. Nez expressif sur des notes d’eucalyptus, de garrigue et d’épices avec des notes de fruits rouges et noirs presque compotés. A l’aération apparaissent des notes animales et de sous-bois. Bouche surprenante par sa fraîcheur, l’ensemble est plaisant relativement rond et équilibré. Les tanins sont fondus dans une matière présente. La finale est sur des notes épicées.

Approche polie des Terrasses du Larzac – A boire : maintenant à 3 ans
Vin et mets : aiguillettes de poulet laquées

 

 

Les guides 2011 recommandent nos vins :
 

 Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2007 *

Charles-Walter Pacaud a mis tout son art, son cœur et son savoir-faire dans cette cuvée signée de son nom. Aujourd’hui pour l’apprécier, il faut la carafer. C’est alors que le bouquet s’exprimera à travers le cassis et la garrigue, agrémentés d’une pointe chocolatée. La bouche est droite, l’élevage fondu, la structure concentrée. Un intéressant potentiel de garde en perspective.

 

Coteaux du Languedoc Les Sigillées 2009 rosé
Le style de ce rosé plaira à ceux qui n’aiment pas les rosés. Avec une attaque de bonbon au caramel, il désorientera certains et ravira ceux qui apprécient une sucrosité en finale. L’ensemble est gourmand.

Vendange du 26 Novembre 2006 rouge liquoreux
Vin original, avec des notes de gingembre confit, de raisin de Corinthe. La finale figue sèche lui permettra l’usage d’un cognac en fin de repas, l’alcool en moins.

 

 


Beau Déodat de Séverat 2006, Syrah à très faible rendement, avec une touche de  Grenache et de Carignan, un vin savoureux. Coteaux-du-Languedoc Les Sigillées blanc 2008 où s’entremêlent des notes de pomme mûre et de bruyère, un vin très bien équilibré et ample. Excellente Clairette-du-Languedoc Vieilles Vignes 2008, de robe brillante, avec des notes d’amande et de bruyère, alliant nervosité et rondeur. Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac cuvée Charles 2007 aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, parfumé (fruits rouges à noyau, cannelle, humus…), légèrement poivré. Charmeur Coteaux-du-Languedoc Les Sigilées rosé 2009, de robe brillante, au nez délicat d’agrumes et de fruits frais, tout en souplesse et persistance, parfait sur des rougets. On n’hésite pas.
 

 
Clairette Blanche 2008
 : Robe d’or soiutenu. Nez confit, agrémenté d’une note de miel. Bouche riche, puissante où l’on retrouve ces arômes très mûrs. Un vin blanc généreux.

Cuvée Charles 2007 : Robe d’un rouge soutenu . Nez de fruits rouges et noirs confiturés (cassis, framboise). Attaque souple sur le même registre fruité, s’enrichissant de notes d’épices.

 

 

TENOR DE L’ANNEE  

Les Origines Déodat de Séverat 2006  Un nez minéral, fumé et réglissé, avec du fruit noir confit, des épices. La bouche est puissante, bien fruitée, avec une matière affinée, des tanins bien intégrés, encore boisés. Finit long et aromatique.

 Cuvée Charles 2007 Des notes florales, de fruits rouges mûrs, de poivre. Bouche savoureuse, aromatique, avec un fruité épicé, des tanins poivrés.

  Les Terrasses 2006 Nez sur la framboise mûre, avec des notes de garrigue. Bouche fruitée, aromatique, avec des tanins épicés et fondus.  

 Clairette du Languedoc 2008 Des notes fumées, grillées, avec une bouche évoluée, grillée, comme marquée par le bois.

     

 

Notre palmarès sur les guides 2010

GUIDE DUSSERT GERBER

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

Lauréat TOP 10 vignerons de l’année

Un domaine de 25ha de vignes et 10ha de bois. Une réussite, ce Coteaux-du-Languedoc cuvée Déodat de Séverat 2006, Syrah à très faible rendement, avec une touche de Grenache et de Carignan. Chaque année une ou plusieurs parcelles sont travaillées de manière encore plus poussée avec de faibles rendements 17 à 25 hl/ha. En fonction du millésime et des résultats obtenus une ou plusieurs cuvées exceptionnelles sont réalisées, elles ont pour base principale l’un des 3 cépages : Carignan, Grenache ou Syrah. Chacun des 3 cépages dans cette trilogie les Origines est mis en relation avec un personnage ou un évènement qui ont marqué le début de l’histoire du domaine. Le vin est de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution ( 18€).

Beau Coteaux-du-Languedoc cuvée Les Origines Seigneurie de Cambous 2005, provenant du Carignan à très faible rendement allié à une touche de Grenache et de Syrah, un vin fort bien élevé, dense, aux tanins mûrs et puissants à la fois, coloré et charnu, qui allie charme et structure, aux arômes de fruits rouges et d’épices avec des notes de sous-bois.

A ses côtés, le Coteaux-du-Languedoc Les Sigillées blanc 2008 (7€) très agréable comme la Clairette-du- Languedoc Vieilles vignes 2007 ( Clairette blanche, élevage pour 30% en fûts neufs et pour 70% en cuves sur lies ) est un vin suave et nerveux à la fois (8 €).

Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac cuvée Charles 2006 (1/3 environ des 3 cépages Grenache, Syrah et Carignan sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles, avec 30 à 40 jours de cuvaison pour chaque cépage, et 23 mois d’élevage dont au moins la moitié du temps en fûts, le vin est non filtré), au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d’humus, charpenté, d’une longue finale (12 €).

Le Coteaux-du-Languedoc Terrasses du Larzac rouge 2006 ( vinification traditionnelle avec un léger passage en barriques) est  idéal dans sa jeunesse sur une grillade (8€).

Charmant Coteaux-du-Languedoc Les Sigillées rosé 2008 , frais, fruité et subtil, un vin très aromatique (7€).  Aucune hésitation.

 

GUIDE HACHETTE  

DOM. LA CROIX CHAPTAL Déodat de Séverat
Les Origines 2006
*
1,5ha    5000 btes    15à23 €

Un moine de l’abbaye de Gellone créa le vignoble de la Manse de Cambous au début du Xe siècle. C’est en 1999 que Charles Pacaud redonne de la vie à ce terroir de galets roulés sur les Terrasses du Larzac . Il propose une cuvée à dominante de Syrah dont le nez minéral se nuance d’accents de fruits mûrs et de poivre. Ampleur et fraîcheur caractérisent une bouche structurée par les tanins qui demanderont une année ou deux pour se fondre. Puissance et volume sont au rendez-vous d’une finale persistante.

 Pacaud-Chaptal
Dom. La Croix Chaptal, Hameau de Cambous,
34725 Saint André de Sangonis tèl 06 82 16 77 82
Fax 04.67.16.09.36, lacroixchaptal@wanadoo.fr

 

GUIDE HUBERT
régions de France 2009

 DOMAINE LA CROIX CHAPTAL
Hameau de Cambous
34725 ST ANDRE DE SANGONIS
04.67.16.09.36

ROUGE LES ORIGINES - DÉODAT DE SEVERAT 2006
Un nez minéral, fumé et réglissé, avec du fruit noir confit. La bouche est puissante, bien fruitée, avec une matière affinée, des tanins bien intégrés . Finit long et aromatique. 17,50€

ROUGE CUVEE CHARLES 2006
Un nez de cuir, garrigue, avec des fruits noirs poivrés. La bouche est souple, aromatique, avec du fruit aux épices, des tanins bien affinés.11,50€

BLANC SEC CLAIRETTE DU LANGUEDOC 2007
Un nez grillé et fumé, avec du fruit blanc mature, des notes de pomme au four. La bouche est ronde, avec des notes caramel, une finale épicée. Un blanc de gastronomie. 8€
 

GUIDE GILBERT & GAILLARD

Clairette du Languedoc A.O.C.   Domaine La Croix Chaptal 

Clairette Blanche 2007 : 81/100 : Robe or clair, brillante. Nez boisé grillé intense, arrière-plan citronné. Bouche ample, grasse, dominée par le bois. Le fruit est très en retrait. Doit encore digérer son élevage.
Prix Env : 8.00 EUR
Où le trouver : A la propriété – Cavistes – Restaurants
Domaine La Croix Chaptal – Tél. 04.67.16.09.36
 

 Coteaux du Languedoc - Terrasses du Larzac A.O.C.   Domaine La Croix Chaptal

Les Origines – Déodat de Séverat 2006 : 86/100 : Robe concentrée, reflets jeunes. Nez boisé vanillé fin, note de cassis et de cerise noire. En bouche, une texture souple, soyeuse et polie, des tanins fins, un boisé vanillé qui s’associe aux fruits. Un languedoc raffiné.
Prix Env : 18.00 EUR
Où le trouver : A la propriété – Cavistes – Restaurants
Domaine La Croix Chaptal – Tél. 04.67.16.09.36

Cuvée Charles 2006 : 84/100 : Robe soutenue, reflets jeunes. Nez mûr, d’épices, de fruits compotés, fruits à l’eau-de-vie. Bouche fondue, souple, au fruité net. Un languedoc équilibré et fruité. Idéal pour accompagner un couscous.
Prix Env : 12.00 EUR
 

Les Terrasses 2006 : 83/100  : Robe soutenue, reflets grenat. Nez épanoui évoquant le sous-bois, le cuir, les fruits confiturés.La bouche confirme cette ambiance aromatique évoluée. Un ensemble franc, droit et fondu. A boire sur un petit gibier.
Prix Env : 8.00 EUR

Où les trouver : A la propriété – Cavistes – Restaurants
Domaine La Croix Chaptal – Tél. 04.67.16.09.36


1999-2009 l’aventure continue....

GUIDE HACHETTE 2009 : présence confirmée de la Cuvée Charles.

BETTANE ET DESSEAUVE 2009 : identité et personnalité de notre Terroir.

DUSSERT GERBER 2009 : explosion de louanges.


LE GUIDE HACHETTE DES VINS 2009 pg 757

 DOM. LA CROIX CHAPTAL Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2005*

 L’étiquette en forme de clé de voûte fait référence aux pierres du cellier du domaine. Assemblant syrah, grenache et carignan à parts égales, cette cuvée est bien représentative des Terrasses du Larzac par ses arômes à la fois fruités, poivrés et grillés. Après une attaque sur la rondeur, la bouche se montre charnue, structurée par des tanins enrobés et déjà prêts. A servir avec une côte de bœuf ou un cassoulet de Castelnaudary.


BETTANE ET DESSEAUVE 2009  2 B&D  pg 780

Charles Pacaud, après une première carrière commerciale dans un grand groupe viticole, a construit son domaine pour produire des vins précis, de grand charme, résolument hors des sentiers battus. Le rosé, dans un style vineux, proche d’un clairet, ne cède pas à la mode, il allie le charme à un caractère bien trempé. La production en rouges et de bon niveau.

Bref vous l’aurez compris, les vins de ce domaine méritent d’être visités pour leur incroyable aptitude à la table.

COTEAUX DU LANGUEDOC 2006
Rosé /2008 à 2010 / 6,90€    14/20

Voici un rosé de caractère, peu apte à l’apéritif, mais qui sera à l’aise sur des plats épicés d’Afrique du Nord.

COTEAUX DU LANGUEDOC CUVÉE CHARLES 2005
Rouge/ 2008 à 2012/ 12€    16/20

La matière est dense, saline, avec un tanin aérien. Ce vin charnu, puissant en saveurs, sera parfait avec une côte de bœuf grillée.

COTEAUX DU LANGUEDOC SEIGNEURIE DE CAMBOUS 2005
Rouge / 2008 à 2010 / 18€    15,5/20

De jolis tanins fins, dans une matière soyeuse, avec une acidité qui lui permettra des associations superlatives avec une cuisine d’Amérique du Nord.

VIN DE TABLE VENDANGES DU 17 OCTOBRE
Blanc liquoreux / 2008 à 2010 / 12,50€    15,5/20
Ce vin de table est réalisé à partir de raisins botrytisés. Le nez est distingué, avec un corps puissant d’une intense sucrosité.    


DUSSERT GERBER 2009 pg 474

 Un domaine de 25ha de vignes et de 10 ha de bois.

 Beau Coteaux-du-languedoc cuvée Les origines Seigneurie de Cambous 2005, provenant du Carignan à très faible rendement allié à une touche de Grenache et de Syrah , un vin fort bien élevé, dense, aux tanins mûrs et puissants à la fois, coloré et charnu, qui allie charme et structure, aux arômes de fruits rouges et d’épices avec des notes de sous-bois.

A ses côtés, la Clairette du Languedoc Vieilles vignes 2006 ( Clairette blanche , élevage pour 28% en fûts neufs et pour 72% en cuves sur lies) est un vin suave et nerveux à la fois (8€).

La Cuvée Charles Terrasses du Larzac 2005 (1/3 environ des 3 cépages Grenache, Syrah et Carignan sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles, avec 30 à 40 jours de cuvaison pour chaque cépage, et 23 mois d’élevage dont au moins la moitié du temps en fûts, le vin est non filtré), au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d’humus, charpenté, d’une longue finale (12€).

Le Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac rouge 2005 (vinification traditionnelle avec un léger passage en barriques) est idéal dans sa jeunesse sur une grillade (8€).

Charmant Coteaux du Languedoc Les Sigillées rosé 2007, frais, fruité et subtil, un vin très aromatique (7€).

Bien aimé aussi cet étonnant Vin doux Naturel blanc, Roussanne majoritaire, rond et gras (12,50€).

Aucune hésitation, donc.

 

 


 

Quelques-uns des nouveaux articles de guides 2008 

LE GUIDE HACHETTE DES VINS 2008 :

Confirmation pour la 7éme  année consécutive de la présence du domaine La Croix Chaptal  
Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2004
. Une étoile.

Charles Pacaud a repris en 1999 ce vignoble très ancien, créé au Xème siècle par les moines bénédictins de l’abbaye de Gellone. Syrah, Grenache et Carignan à parts égales ont donné sur ce terroir de galets roulés un vin aux notes légèrement animales, complétées d’arômes de grillé et de garrigue. Des tanins fermes le soutiennent dans son développement, qui garantissent une bonne évolution sur deux à trois ans. A boire avec une gardiane de taureau.
 

BETTANE & DESSEAUVE 2008 :

Entrée en force dans ce nouveau guide avec 4 vins référencés !
Charles Pacaud, après une première carrière commerciale dans un grand groupe viticole, a construit son domaine pour produire des vins précis, de grand charme, résolument hors des sentiers battus. La production de blancs est limitée mais la pureté de la Clairette n’a que peu d’équivalent en France. Le rosé dans un style vineux, proche d’un clairet, ne cède pas non plus à la mode. Il allie le charme à un caractère bien trempé. La production en rouges est de bon niveau. Bref, vous l’aurez compris, les vins de ce domaine méritent d’être visités pour leur incroyable aptitude à la table.

Clairette du Languedoc 2005 :
Blanc / 2007 à 2010 / 7.50€    15.5/20 J
La clairette n’est peut-être plus un cépage très à la mode à cause de son côté oxydatif.
Essayez-la à table quand elle atteint cette pureté et elle vous démontrera sa capacité à souligner la gastronomie la plus recherchée !

Coteaux du Languedoc 2005 :
Rouge / 2007 à 2010 / 6.60€    15/20
Des notes de menthol et de romarin sur un vin structuré au charme aromatique évident. Les tanins sont souples mais sans creux.

Coteaux du Languedoc 2005 :
Rosé / 2007 à 2008 / 6.60€    15/20
Voici un rosé de grand caractère qui n’a pas cédé à la mollesse car il est vraiment droit et précis dans ses arômes. Il est taillé pour la table dans le même esprit que la cuvée de clairette.

Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2004 :
Rouge / 2007 à 2010 / 11€    15.5/20 J
Une jolie matière dense et raffinée avec des tanins très ronds. La fraîcheur de cette cuvée de grand charme est revigorante.

 J : « Le bonheur tout de suite » plus de 500 vins délicieux et accessibles à déguster sans attendre !
 

LE GUIDE DUSSERT-GERBER 2008 :

confirmation de notre statut « 1er grand cru classé »

 Domaine de 25 ha de vignes . On y savoure ce Coteaux-du-Languedoc Cuvée Charles Terrasses du Larzac 2004 ( 36% de Grenache, 32% Syrah et 32% Carignan sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles, avec 30 à 40 jours de cuvaison pour chaque cépage, et 23 mois d’élevage dont au moins la moitié du temps en  fûts, le vin est non filtré), encore bien jeune, bien ferme, au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d’humus, très charpenté, d’une longue finale (11.70€) . La Clairette-du-Languedoc Vieilles Vignes 2005 (Clairette blanche, élevage pour 25% en fûts neufs et pour 75% en cuves sur lies) est tout en arômes, un vin suave et nerveux à la fois (7.50€).

La Cuvée Les Origines, Seigneurie de Cambous, provenant du Carignan à très faible rendement allié à une touche de Grenache et de Syrah, est un vin fort bien élevé, dense, avec des arômes d’épices et de fruits confits, ferme, aux tanins mûrs et puissants à la fois, coloré et charnu, de garde (18€). Sans hésiter non plus.
 

GUIDE DES VINS GILBERT & GAILLARD 2008

 Vieilles Vignes 2005 
  85/100
Robe mordorée. Nez superbe, de fruit très mûr ( abricot, raisin), sur un fond légèrement fumé. En bouche, un joli volume, un vin plein, frais et aromatique. La finale s’oriente vers une belle tonalité de raisin mûr. Prix env : 7.50€

Cuvée Charles 2004 :
89/100 : 2eme  meilleure note des Coteaux du Languedoc crus et terroirs confondus  Robe rouge cerise. Le nez évoque les fruits mûrs (cerise, griottes). La bouche est croquante, fruitée, fraîche, encadrée de tanins bien intégrés. L’ensemble est harmonieux et long, avec une finale quelque peu minérale.
Prix env :11,50 €

 

Les Guides 2007 mettent le Domaine à l’honneur
 

 Le Point  Spécial Vins : ( du 7 Septembre 2006 - p 214)

Jacques Dupont classe la Cuvée Charles 2003 (16,5/20) deuxième meilleur vin en Terrasses-du-Larzac ( juste derrière Mas Jullien ) et parmi les 5 plus grands pour l’ensemble des Coteaux-du-Languedoc ( au même niveau que Château de Cazeneuve ) :

 « Floral, framboise, rose, bouche tendre, matière serrée, tendue. Beaucoup de finesse, fruit pur. Un modèle dans ce millésime où il n’était pas évident de faire des vins élégants. 11,50 €. »
 

Guide Dussert-Gerbert 2007 : (p 429 & 455)

Domaine La Croix Chaptal - Premier grand vin classé***** par Patrick Dussert-Gerbert

 Il a beaucoup aimé :

 le Coteaux-du-Languedoc rosé 2005 (Carignan, Grenache et Syrah, élevage sur lies et bâtonnages), de couleur intense, bien parfumé (griotte confite), épicé, charpenté aux tanins harmonieux et équilibrés (6,90 €).

la Clairette-du-Languedoc Vieilles Vignes 2004 (Clairette Blanche, élevage pour 25% en fûts neufs et pour 75% en cuves sur lies) est un vin suave et nerveux à la fois (7,50 €).

le Coteaux-du-Languedoc Cuvée Charles Terrasses du Larzac 2003 (38% Syrah, 37% Carignan et 25% Grenache, élevage durant 22 mois, vin non filtré), puissant, de couleur intense, aux tanins savoureux, très parfumé (mûre, cassis, épices...), prometteur (11,50 €).

la cuvée Les Origines Déodat de Séverat 2004 est intense, complexe (18 €).

On n’hésite pas. 
 

 Guide Hachette 2007 : Seigneurie de Cambous Les Origines 2004 obtient une étoile (p 745)

Charles-Walter Pacaud soigne son vignoble et ses vins avec une minutie et une délicatesse digne des moines bénédictins du Xè siècle qui l’ont précédé sur ce domaine. Dans ce vin, la douceur le dispute à la puissance. La couleur grenat à reflets violines prédit la complexité des arômes : grillé, épices, fruits secs et une touche de vanille discrète. Le velouté du palais marié à des tanins de caractère lui permettra d’être à la hauteur d’un lièvre au chocolat.
 

Guide Gilbert et Gaillard 2007 :

            82/100 Clairette Vieilles Vignes 2004 (p 308)

Robe jaune clair. Nez expressif, mêlant notes florales, touches d’agrumes, de pamplemousse. En bouche du gras, de la puissance. Un style très souple, assez long. A apprécier sur un poisson cuisiné. Prix environ : 7,50 euros.

 

INFO PRESSE JUILLET 2006 :

Moisson d’articles sur ce premier semestre : (liste non exhaustive).

·        La trilogie Les Origines et plus particulièrement la Seigneurie de Cambous sont à l’honneur dans l’Hérault du jour du 15 juin 2006 :

 Charles-Walter Pacaud, artisan vigneron comme il se définit lui-même, a toujours rêvé d’exercer ce métier. Le rêve se concrétise en 1999 avec l’achat de 18 ha sur la commune de St André de Sangonis. Son prédécesseur avait un peu laissé les vignes à l’abandon. Lui voulait tout faire, de la vigne à la bouteille et baptise son domaine « La Croix Chaptal », en s’inspirant de la croix du Languedoc, soulignée d’un cœur, gravée sur le fronton du cellier.
Un énorme travail l’attendait, particulièrement pour la remise en état du vignoble qui ne demandait qu’à revivre.
Les productions du Domaine La Croix Chaptal les « Origines » s’inscrivent dans une trilogie évoquant, parmi les trois cépages qui composent ces cuvées, celui qui domine : Grenache, Carignan ou Syrah.
Pour la
Seigneurie de Cambous 2004, c’est le Carignan qui tient le premier rôle avec 85% ; le Grenache représente 10% et la Syrah 5%.
Cueillis à la main, triés puis égrappés, les raisins font l’objet d’une macération de six semaines avec pigeage. La fermentation malolactique se fait sous marc avant la mise en fûts de 1 à 3 vins, pour un élevage d’un an. Le vin est mis en bouteille sans collage ni filtration pour en respecter le plus possible l’expression naturelle. Au nez, il dispense ses arômes de petits fruits rouges confits avec quelques notes d’épices et de garrigue. La bouche, ample, souple, bien structurée, offre une matière lisse grâce à la finesse des tanins. Un vin qui a encore de beaux jours devant lui.
 

·        Il est également fait éloge de notre Seigneurie de Cambous dans la Revue du Vin de France de juin 2006 :

 Coloré, dense, notes d’épices et de fruits noirs : il est parfait dans son rôle de carignan (90%) exubérant et terrien. A boire assez jeune.  
 

 ·        Dans l’Express spécial Paris 15ème du 15 Juin, mon partenaire caviste Les Vendanges recommande la Cuvée Charles 2002.
 

·        Nos Cuvée Charles 2003 et Clairette du Languedoc 2004 sont mis en avant  dans le Guide Hubert 2006 – page 309 :

Rouge Cuvée Charles 2003. 4 verres / 5
Un nez réglissé, avec du fruit rouge compoté, une pointe de cuir. La bouche développe des notes sauvages, avec une structure lissée, une finale épicée et poivrée.

Blanc sec Clairette du Languedoc 2004. 4 verres / 5
Un nez mûr, avec des notes de miel, de fruits secs, de pomme au four. La bouche est ronde, grillée avec un fruité évolué.
 

·        3 vins du Domaine La Croix Chaptal sont cités avec une note « très bien » dans le Mondo - Heidelberg :

Domaine La Croix Chaptal liegt in der Appellation Terrasses du Larzac, 30 Kilometer nordwestlich von Montpellier. Charles-Walter Pacaud erzeugt von 25 Hektar Weinbergen (10 Hektar davon mit über 40 Jahre alten Reben) 100000 Flaschen Wein im Jahr.

Coteaux du Languedoc Terrasses du Larzac 2004 : note 85 
55% Grenache, 40% Carignan und 5% Syrah, kurzer Barriqueausbau; fruchtbetont im Bouquet, jugendlich, rote Früchte; herrlich fruchtbetont auch im Mund, unkompliziert, klar, rote Früchte.

Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2003: note 87 
38% Syrah, 37% Carignan und 25% Grenache, mindestens elf Monate Holzfassausbau, unfiltriert abgefüllt; ein wenig Vanille im Bouquet, reife Frucht im Mund, etwas Pflaumen, Fleisch, feine Würze, Tannine, dezente Schärfe im Abgang.

Coteaux du Languedoc Seigneurie de Cambous 2004: note 87 
Carignan, Syrah und Grenache ; gute Konzentration im Bouquet, reife Frucht, etwas Gewürze, jugendlich; kraftvoll im Mund, gute Fülle, reife Frucht, rote Früchte, Struktur.
 

·        Notre Déodat de Séverat 2004 est à l’honneur dans Terre de Vin N°30 - page 18 :

 «Avec « Les Origines », nouvelle gamme ambitieuse composée de trois cuvées faisant chacune la part belle à un cépage, le domaine de Charles Pacaud franchit une étape de plus.Ce Coteaux-du-Languedoc 2004(17,50€) rend hommage  au moine de l’Abbaye de Gellone, Déodat de Séverat, qui créa le vignoble de la Manse de Cambous au début du Xe siècle. C’est ici la syrah qui domine appuyée d’une touche de grenache et carignan : un nez riche de fruits noirs sauvages bien mûrs, de sureau, de fumée, en bouche des saveurs de confitures de mûre, de pruneau, de thym et de cendre. C’est un vin puissant, charnu, concentré mais restant frais, plein de générosité et doté d’une longue finale mentholée. Promis à une garde très longue, on pourra l’apprécier cette année avec un gigot d’agneau à la menthe »

 

INFO PRESSE SEPTEMBRE 2005 : Constance & Continuité …

  Guide Hachette 2006  (p 737) : La Cuvée Charles 2002 obtient une étoile

 Issu d’un terroir de galets et de graves venant des lits fossiles de l’Hérault et de la Lergue, ce vin reflète bien la quête d’authenticité de Charles Pacaud, qui revendique sur son étiquette le statut d’artisan vigneron. La robe de ce 2002 est pourpre aux reflets orangés. En le dégustant, on se retrouve au printemps, quand les plantes de garrigue s’épanouissent : au nez comme en bouche, c’est un florilège de thym, romarin, genévrier cade, assortis d’épices, de poivre noir et de moka. On appréciera l’élégance de la bouche aux tanins fins mais présents, en particulier sur un navarin d’agneau.

On citera aussi la Clairette du Languedoc Vieilles Vignes blanc sec 2004 pour ses arômes de fruits secs et surtout pour sa bouche équilibrée entre la fraîcheur et le fruité.

 

Guide Gilbert et Gaillard 2006 :

             86/100 Cuvée Charles 2001 (p 304)

Robe concentrée, couleur grenat. Nez à dominante boisée (vanille) sur fond épicé, de garrigue. Bouche souple, à la matière ample et grasse. Les parfums d’élevage sont fondus au sein d’une ambiance méditerranéenne marquée. Finale poivrée. Un coteaux du Languedoc qui tire profit de son élevage.

             83/100 Clairette Vieilles Vignes 2001 (p 296)

Robe d’un bel or. Nez expressif, plaisant, de marmelade de coing, de figue. En bouche, des parfums nets et persistants au sein d’un ensemble équilibré et plein de fraîcheur. Les arômes fruités se mêlent plaisamment à une tonalité florale.

  

Guide Dussert-Gerbert 2006 : (p 421 & 447) Deuxième grand vin classé **** (*)

susceptible de passer en premier grand vin classé dans les années à venir...

 Beau Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2002, intense, de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, chaleureux, riche en couleur comme en matière. Remarquable Clairette du Languedoc blanc 2003, issue de vieilles vignes sur un terroir de graves et de galets roulés (vendanges manuelles, égrappage, foulage, courte macération pelliculaire, une pressée, débourbage à froid, thermorégulation, vinification traditionnelle avec élevage sur lies), un vin de couleur or pâle, très parfumée (fruits secs), de bouche ample et persistante, une réussite, sec et suave à la fois. A la suite, le Coteaux du Languedoc blanc 2004, 60% Roussanne, 30% Clairette et un peu de grenache. Ne pas hésiter.

  

Guide HUBERT 2005 :  (p 353)

 Rouge Cuvée Charles 2002 **** : 

Un nez sur des touches balsamiques, avec un boisé épicé, du fruit noir. La bouche est charnue, avec des tanins épicés, il faut que le vin digère le boisé.

 Blanc sec Clairette du Languedoc 2003 *** :

Un nez discret, sur les fruits blancs matures, avec des notes anisées. La bouche a de la rondeur, avec du gras, une finale épicée, légèrement amère.

 

 

 

 

 

Guide HACHETTE

  

GUIDE HACHETTE  2008 :

Confirmation pour la 7éme  année consécutive de la présence du domaine La Croix Chaptal  

Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2004. Une étoile. 

Charles Pacaud a repris en 1999 ce vignoble très ancien, créé au Xème siècle par les moines bénédictins de l’abbaye de Gellone. Syrah, Grenache et Carignan à parts égales ont donné sur ce terroir de galets roulés un vin aux notes légèrement animales, complétées d’arômes de grillé et de garrigue. Des tanins fermes le soutiennent dans son développement, qui garantissent une bonne évolution sur deux à trois ans. A boire avec une gardiane de taureau.
 

Guide Hachette 2007 : Seigneurie de Cambous Les Origines 2004 obtient une étoile (p 745)

Charles-Walter Pacaud soigne son vignoble et ses vins avec une minutie et une délicatesse digne des moines bénédictins du Xè siècle qui l’ont précédé sur ce domaine. Dans ce vin, la douceur le dispute à la puissance. La couleur grenat à reflets violines prédit la complexité des arômes : grillé, épices, fruits secs et une touche de vanille discrète. Le velouté du palais marié à des tanins de caractère lui permettra d’être à la hauteur d’un lièvre au chocolat.

 

Guide HACHETTE 2006  (p 737) : La Cuvée Charles 2002 obtient une étoile

Issu d’un terroir de galets et de graves venant des lits fossiles de l’Hérault et de la Lergue, ce vin reflète bien la quête d’authenticité de Charles Pacaud, qui revendique sur son étiquette le statut d’artisan vigneron. La robe de ce 2002 est pourpre aux reflets orangés. En le dégustant, on se retrouve au printemps, quand les plantes de garrigue s’épanouissent : au nez comme en bouche, c’est un florilège de thym, romarin, genévrier cade, assortis d’épices, de poivre noir et de moka. On appréciera l’élégance de la bouche aux tanins fins mais présents, en particulier sur un navarin d’agneau. On citera aussi la Clairette du Languedoc Vieilles Vignes blanc sec 2004 pour ses arômes de fruits secs et surtout pour sa bouche équilibrée entre la fraîcheur et le fruité.

 

            Guide HACHETTE 2005

                        Pour la 5ème fois consécutive depuis sa création, Le Domaine La Croix Chaptal est cité dans le Guide Hachette des vins 2005 :

Il obtient deux étoiles pour sa Cuvée Charles 2001 **,

« Sur les terrasses anciennes de la Lergue où se mêlent des galets multicolores de basaltes et de quartz, le vignoble du domaine fait l’objet de soins jaloux comme en témoigne ce vin de terroir. Sa robe intense est aussi profonde que son bouquet, où s’épanouissent les arômes de cade, de genévrier, de fruits compotés. Mais c’est surtout un régal en bouche, avec du gras, du volume, une matière fondue et une persistance extraordinaire. Dès à présent en harmonie avec la daube de sanglier, il se bonifiera encore avec le temps. »

 

         Guide HACHETTE 2004

                  Le guide Hachette des vins sélection 2004 , commente ainsi la dégustation :

 

Du Domaine La Croix Chaptal Seigneurie de Cambous 2001 * (récompensé par 1 étoile)

 

Tout participe à l’expression du terroir des Terrasses du Larzac : les vieilles vignes plantées sur des galets roulés et des graves, les petits rendements, les raisins bien triés, la vinification soignée. Voilà donc ce vin couleur d’encre, aux arômes de cerise confite et de torréfaction. Ses tanins puissants n’excluent pas la sensation d’ampleur en bouche. Un vin à grand potentiel, qui va s’épanouir encore.

 

         Guide HACHETTE 2003

                  Le Guide Hachette des vins 2003, commente ainsi la dégustation du Coteaux du Languedoc :

 

                        Domaine LA CROIX CHAPTAL Cuvée Charles 2000

 

                        Ancienne manse de l’abbaye de Gellone, complantée de vignes dès le Xes., ce domaine est entre les mains d’un homme passionné par son très beau terroir de galets roulés. Si le nez de cette cuvée se fait un peu attendre, sa finesse laisse percevoir des odeurs de kirsch, d’épices et de confiture. En bouche, le terroir et la maturité s’imposent. Une gardianne de taureau de Camargue est conseillée, ou plus simplement un cassoulet.

 

         Guide HACHETTE 2002

                  Le guide Hachette des Vins 2002, commente ainsi la dégustation du Coteaux du Languedoc:

 

Domaine La Croix Chaptal Cuvée Charles 1999 ** (récompensé par 2 étoiles)

 

« Quelle majestueuse entrée dans le Guide pour ce domaine cultivé par Charles Pacaud depuis 1999. C’est dans des terrasses de galets roulés et de graves, entre le Larzac et la Méditerranée, que ce vin puise sa typicité : une robe profonde, des arômes d’épices, de fruits mûrs et de sous-bois. En bouche tout est dans le soyeux, le gras, l’ampleur. Du velour , sans oublier la puissance. Hachette parie sur ce vigneron. »

 

         Guide HACHETTE 2001

                  Le guide Hachette des Vins 2001, commente ainsi la dégustation de Clairette du Languedoc :

 

Domaine La Croix Chaptal 1999.

 

"M Pacaud travaillait dans une grande maison connue dans le monde entier pour sa production de vin gris. Passionné du vin, il s'est laissé séduire par le métier de la vigne. La réussite est là, dans ce vin vêtu d'une belle robe jaune paille brillante, au nez intense grillé, beurré, floral, avec des notes de pêche, d'agrumes, de fruits exotiques et un soupçon de garrigue. La bouche surprend par une attaque vive mais se montre équilibrée par beaucoup de gras et de rondeur. Bonne persistance."

                                                                                                                 Top

 

Guide DUSSERT GERBER

 

GUIDE DUSSERT-GERBER 2008 :

confirmation de notre statut « 1er grand cru classé » 

Domaine de 25 ha de vignes . On y savoure ce Coteaux-du-Languedoc Cuvée Charles Terrasses du Larzac 2004 ( 36% de Grenache, 32% Syrah et 32% Carignan sur des sols de galets roulés et de graves avec quelques argiles rouges, des vendanges manuelles, avec 30 à 40 jours de cuvaison pour chaque cépage, et 23 mois d’élevage dont au moins la moitié du temps en  fûts, le vin est non filtré), encore bien jeune, bien ferme, au nez de fruits rouges cuits, de truffe et d’humus, très charpenté, d’une longue finale (11.70€) . La Clairette-du-Languedoc Vieilles Vignes 2005 (Clairette blanche, élevage pour 25% en fûts neufs et pour 75% en cuves sur lies) est tout en arômes, un vin suave et nerveux à la fois (7.50€).

La Cuvée Les Origines, Seigneurie de Cambous, provenant du Carignan à très faible rendement allié à une touche de Grenache et de Syrah, est un vin fort bien élevé, dense, avec des arômes d’épices et de fruits confits, ferme, aux tanins mûrs et puissants à la fois, coloré et charnu, de garde (18€). Sans hésiter non plus.

 

Guide Dussert-Gerbert 2007 : (p 429 & 455)

Domaine La Croix Chaptal - Premier grand vin classé***** par Patrick Dussert-Gerbert
Il a beaucoup aimé :

le Coteaux-du-Languedoc rosé 2005 (Carignan, Grenache et Syrah, élevage sur lies et bâtonnages), de couleur intense, bien parfumé (griotte confite), épicé, charpenté aux tanins harmonieux et équilibrés (6,90 €).

la Clairette-du-Languedoc Vieilles Vignes 2004 (Clairette Blanche, élevage pour 25% en fûts neufs et pour 75% en cuves sur lies) est un vin suave et nerveux à la fois (7,50 €).

le Coteaux-du-Languedoc Cuvée Charles Terrasses du Larzac 2003 (38% Syrah, 37% Carignan et 25% Grenache, élevage durant 22 mois, vin non filtré), puissant, de couleur intense, aux tanins savoureux, très parfumé (mûre, cassis, épices...), prometteur (11,50 €).

la cuvée Les Origines Déodat de Séverat 2004 est intense, complexe (18 €).

On n’hésite pas. 

 

 

Guide DUSSERT- GERBER 2006 : (p 421 & 447) Deuxième grand vin classé **** (*)

susceptible de passer en premier grand vin classé dans les années à venir...

Beau Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2002, intense, de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, chaleureux, riche en couleur comme en matière. Remarquable Clairette du Languedoc blanc 2003, issue de vieilles vignes sur un terroir de graves et de galets roulés (vendanges manuelles, égrappage, foulage, courte macération pelliculaire, une pressée, débourbage à froid, thermorégulation, vinification traditionnelle avec élevage sur lies), un vin de couleur or pâle, très parfumée (fruits secs), de bouche ample et persistante, une réussite, sec et suave à la fois. A la suite, le Coteaux du Languedoc blanc 2004, 60% Roussane, 30% Clairette et un peu de grenache. Ne pas hésiter.

 

 

            Guide DUSSERT GERBERT 2005

Deuxièmes Grands Vins Classés ****

« Domaine de 35 Ha dont 25 plantés en vignes. Beau Coteaux du Languedoc Seigneurie de Cambous rouge 2001 Terrasses du Larzac (80% Carignan, 10% Syrah, 10% Grenache), de jolie robe grenat, ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis, un vin corsé, aux tanins riches (15,50 €). Le Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac Cuvée Charles 2001 est un vin qui m’a séduit avec ses notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, de bonne garde (11,50 €). Le Coteaux du Languedoc rosé 2003, de jolie teinte, avec ce nez de fraise, un vin vif, très charmeur sur un pâté (7,20 €). Goûtez la Clairette du Languedoc 2002, issue de très vieilles vignes de Clairette blanche vendangées manuellement, élevée sur lies, florale et persistante (7,20 €). C’est très bon. Aucune hésitation, donc. »

 

            Guide DUSSERT GERBERT 2004

                        Deuxièmes Grands Vins Classés ****

Beau Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac cuvée Charles 2001, un vin qui m’a séduit avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, de bonne garde. A ses côtés, la Clairette du Languedoc blanc, aux notes d’agrumes, un joli vin tout en rondeur, bien réussi comme ce Coteaux- du- Languedoc rosé, de jolie teinte, avec ce nez de fraise, un vin vif, très charmeur sur un pâté. C’est bon et très abordable, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Aucune hésitation.

 

            Guide DUSSERT GERBERT 2003

                        Pour ce Coteaux du Languedoc rouge Terroir Terrasses du Larzac cuvée Charles 2000, riche en couleur comme en arômes, un vin classique, épicé et charpenté. A ses côtés, la Clairette du Languedoc blanc 2001, de jolie teinte, avec ce nez de fraise, un vin vif, très charmeur sur un pâté. En confiance.

 

            Guide DUSSERT GERBERT 2002

                        Une séduisante Clairette du Languedoc 99 (vinification sur lies) aux notes de fruits frais et de tilleul, suave et fruité(39F départ). Excellent rouge 99 (39F). Sans problèmes. 

                                                                                                                Top

Carnets de dégustation BETTANE & DESSEAUVE

 

BETTANE & DESSEAUVE 2008 :

Entrée en force dans ce nouveau guide avec 4 vins référencés !  

Charles Pacaud, après une première carrière commerciale dans un grand groupe viticole, a construit son domaine pour produire des vins précis, de grand charme, résolument hors des sentiers battus. La production de blancs est limitée mais la pureté de la Clairette n’a que peu d’équivalent en France. Le rosé dans un style vineux, proche d’un clairet, ne cède pas non plus à la mode. Il allie le charme à un caractère bien trempé. La production en rouges est de bon niveau. Bref, vous l’aurez compris, les vins de ce domaine méritent d’être visités pour leur incroyable aptitude à la table. 

Clairette du Languedoc 2005 :
Blanc / 2007 à 2010 / 7.50€

15.5/20 
J

La clairette n’est peut-être plus un cépage très à la mode à cause de son côté oxydatif.
Essayez-la à table quand elle atteint cette pureté et elle vous démontrera sa capacité à souligner la gastronomie la plus recherchée !

 Coteaux du Languedoc 2005 :
Rouge / 2007 à 2010 / 6.60€
15/20

Des notes de menthol et de romarin sur un vin structuré au charme aromatique évident. Les tanins sont souples mais sans creux.

 

Coteaux du Languedoc 2005 :
Rosé / 2007 à 2008 / 6.60€
15/20

Voici un rosé de grand caractère qui n’a pas cédé à la mollesse car il est vraiment droit et précis dans ses arômes. Il est taillé pour la table dans le même esprit que la cuvée de clairette.

 

Coteaux du Languedoc Cuvée Charles 2004 :
Rouge / 2007 à 2010 / 11€
15.5/20 J

Une jolie matière dense et raffinée avec des tanins très ronds. La fraîcheur de cette cuvée de grand charme est revigorante. 

J : « Le bonheur tout de suite » plus de 500 vins délicieux et accessibles à déguster sans attendre !

 

            Carnets de dégustation BETTANE & DESSEAUVE (19 mai 2003)

Le Domaine La Croix Chaptal, Seigneurie de Cambous 2001 Rouge obtient une note de 7/10

Vin puissant à la robe grenat très opaque, il exprime un fruit mûr et bien exprimé. La bouche dense et riche est soutenue par des tanins solides mais sans rusticité, et fait preuve de générosité et d’ampleur.

 

La Clairette du Languedoc «  Vieilles vignes » 2001 Blanc : 7,5/10

Le vin présente une robe pâle mais pleine et un nez sans lourdeur, axé sur les notes d’épices et de fruits. La bouche droite, élégante, parfaitement équilibrée en acidité, réserve une longueur persistante et harmonieuse. 

Guide HUBERT des vins

 

 

 Guide HUBERT 2007, page 292

La Clairette du Languedoc 2005 et la Cuvée Charles 2004 sont  à l’honneur avec 4 verres chacun 

Cuvée Charles 2004 : Un nez poivré, avec du cuir, des notes grillées. La bouche est dense, encore tannique, avec une finale très épicée.

Clairette 2005 : Un nez fumé, avec du fruit évolué, des épices orientales, la bouche est dans le même registre, avec une belle expression de fruits secs.

 

            Guide HUBERT 2006

Nos Cuvée Charles 2003 et Clairette du Languedoc 2004 sont mis en avant  

Rouge Cuvée Charles 2003. 4 verres / 5
Un nez réglissé, avec du fruit rouge compoté, une pointe de cuir. La bouche développe des notes sauvages, avec une structure lissée, une finale épicée et poivrée.

Blanc sec Clairette du Languedoc 2004. 4 verres / 5
Un nez mûr, avec des notes de miel, de fruits secs, de pomme au four. La bouche est ronde, grillée avec un fruité évolué.

 

         Guide HUBERT des vins 2003

La cuvée Charles Rouge 2000 ****(*)

Un nez fumé et minéral, avec une touche de cuir, de fruit rouge compoté. La bouche est veloutée, avec des notes de cacao, d ‘épices douces, des tanins fondus et épicés. Un vin charmeur.

 

Blanc sec Clairette du Languedoc 2000 ***

Un nez sur le fruit blanc, avec des notes de fenouil. La bouche est ronde, un peu alanguie, avec des notes miellées. Très typé.

 

 Top

Guide GILBERT ET GAILLARD

 

GUIDE DES VINS GILBERT & GAILLARD 2008

Vieilles Vignes 2005 
85/100
Robe mordorée. Nez superbe, de fruit très mûr ( abricot, raisin), sur un fond légèrement fumé. En bouche, un joli volume, un vin plein, frais et aromatique. La finale s’oriente vers une belle tonalité de raisin mûr. Prix env : 7.50€

                                                                                                               

Cuvée Charles 2004 :

89/100 : 2eme  meilleure note des Coteaux du Languedoc crus et terroirs confondusRobe rouge cerise. Le nez évoque les fruits mûrs (cerise, griottes). La bouche est croquante, fruitée, fraîche, encadrée de tanins bien intégrés. L’ensemble est harmonieux et long, avec une finale quelque peu minérale.
Prix env :11,50 €

 

 Guide Gilbert & Gaillard 2007

82/100 Clairette Vieilles Vignes 2004 (p 308)

Robe jaune clair. Nez expressif, mêlant notes florales, touches d’agrumes, de pamplemousse. En bouche du gras, de la puissance. Un style très souple, assez long. A apprécier sur un poisson cuisiné. Prix environ : 7,50 euros.

 

Guide Gilbert et Gaillard 2006 :

 

86/100 Cuvée Charles 2001 (p 304)

Robe concentrée, couleur grenat. Nez à dominante boisée (vanille) sur fond épicé, de garrigue. Bouche souple, à la matière ample et grasse. Les parfums d’élevage sont fondus au sein d’une ambiance méditerranééenne marquée. Finale poivrée. Un coteaux du Languedoc qui tire profit de son élevage.

 

            83/100 Clairette Vieilles Vignes 2001 (p 296)

Robe d’un bel or. Nez expressif, plaisant, de marmelade de coing, de figue. En bouche, des parfums nets et persistants au sein d’un ensemble équilibré et plein de fraîcheur. Les arômes fruités se mêlent plaisamment à une tonalité florale.